Accueil Enseignements Textes fondamentaux Le Dhammapada – IX. Papa-vagga : Versets sur le Mal

Le Dhammapada – IX. Papa-vagga : Versets sur le Mal

12
0

DHAMMAPADA

Bouddha_nuage.jpg

IX. Papa-vagga : Versets sur le Mal

116 Hâte-toi de faire le bien
Retiens ton esprit loin du mal.
Quand tu es lent à faire le bien
Ton esprit joue avec le mal.

117 – 118 Si un individu agit mal
Qu’il veille à ne pas récidiver, à ne pas s’y complaire
Car l’accumulation du mal
Engendre la souffrance.

Si un individu agit bien
Qu’il veille à recommencer, qu’il s’en réjouisse
Car l’accumulation du bien
Engendre le bonheur.

119 – 120 Il arrive que celui qui a mal agi ait de la chance
Parce que le mal n’a pas encore porté ses fruits.
Mais quand le mal porte ses fruits,
Celui qui a mal agi est face aux pénibles conséquences de ses actes.

Il arrive que celui qui a bien agi ait des malheurs
Parce que le bien n’a pas encore porté ses fruits.
Mais quand le bien porte ses fruits,
Celui qui a bien agi est face aux heureuses conséquences de ses actes.

121 – 122 Ne sous-estime pas le mal en pensant : « Ce n’est pas grand-chose ».
Tout comme la cruche se remplit goutte à goutte,
L’inconscient, par ses mauvaises habitudes,
De mal se remplit peu à peu.

Ne sous-estime pas le mérite en pensant : « Ce n’est pas grand-chose ».
Tout comme la cruche se remplit goutte à goutte,
Le sage, par ses bonnes habitudes,
De mérite se remplit peu à peu.

123 Comme un marchand évite une route dangereuse
Pour sa petite mais précieuse caravane,
Comme on évite le poison quand on aime la vie,
On doit éviter les mauvaises actions.

124 Une main qui n’a pas de plaie ouverte ne craint pas le poison :
Le poison ne pénètre pas la main qui n’est pas blessée.
De même il ne peut rien arriver de mal
A celui qui n’agit pas mal.

125 Comme une fine poussière jetée contre le vent,
Le mal retombe sur l’inconscient
Qui ose accabler l’innocent,
L’homme pur, sans tâche.

126 Certains naissent dans une vie humaine
Ceux qui agissent mal naissent en enfer
Ceux qui agissent bien vont au paradis
Ceux qui font tomber tous les voiles … sont libres.

127 -128 Ni dans le ciel ni au milieu de l’océan,
Pas plus qu’au cœur de la montagne,
Nulle part au monde on ne peut demeurer
Pour échapper aux conséquences des ses mauvaises actions.

Ni dans le ciel ni au milieu de l’océan,
Pas plus qu’au cœur de la montagne,
Nulle part au monde on ne peut demeurer
Sans succomber à la mort.

Previous articleZem — Compter sur les autres
Next articleLa Thaïlande se déchire à propos de la nomination du chef des bouddhistes