Accueil Espace Bouddhiste Art Sacré Un nouveau look pour les temples antiques tibétains

Un nouveau look pour les temples antiques tibétains

32
0

Drepung.jpgLe projet de grande ampleur de rénovation du monastère Drepung dans la Région Autonome du Tibet a débuté le 24 juin 2009. S’élevant à plus de 65 millions de yuans, le projet s’attache maintenant à assurer l’étanchéité.

Voici l’un des plus grands halls du Monastère de Drepung, les travailleurs tibétains renforcent la structure avec du Ga Tu, un minéral utilisé communément dans les bâtiments tibétains.

Directrice, Comité du Monastère Drepung :

« Cette rénovation a été la plus importante du monastère de Drepung. Tous les Boudhistes et les disciples se sont réjouis du projet. »

La Chine protège ses reliques culturelles et ses sites historiques. A l’heure actuelle, il y a 4 283 sites historiques officiellement enregistrés en Chine. 35 sont à protéger en priorité.

Un autre important projet de restauration a été entrepris dans la Région Autonome du Tibet. Le projet d’un total de 570 millions de yuans est composé de 22 programmes protégeant des temples et des monastères tibétains. Des experts utilisent des matériaux traditionnels tibétains dans la restauration afin de maintenir la saveur des bâtisses anciennes.

Le temple Tradruk, construit sous le Roi Songtsen Gampo, est un bon exemple. Un programme de rénovation, d’un total de plus de 27 millions de yuan, a été entrepris, n’affectant presque pas les couleurs originales, le style de la construction ni les techniques architecturales.

Un autre projet à noter : le temple Jokhang. C’est le seul projet où des fresques sont rénovées. Le temps a vu de larges parts des peintures murales du Temple Jokhang s’éroder. Mais grâce au programme de restauration, le site est maintenant tout neuf avec des structures fortifiées. Le temple va pouvoir survivre un autre siècle.


Source: CCTV


Previous articleEscapade au Sri Lanka, dans les pas de Bouddha
Next articleC’est quand le nouvel an bouddhiste 2016 ?