Accueil Espace Bouddhiste Culture Les Haïkus par Luc Bordes

Les Haïkus par Luc Bordes

23
2

Le haïku, inspiré par la pratique de zazen, est l’expression de la perfection de l’instant : rien à ajouter, surtout pas avec le mental (effets poétiques, adjectifs, superlatifs…) mais il ne faut pas chercher non plus à « faire zen ». Simplement pratiquer zazen et être sensible à ces petits « poèmes », en avoir beaucoup lu, ouvrir la conscience et les laisser apparaître. Sa pratique, son écriture et sa lecture sont en elles-mêmes un exercice spirituel, une exprience qui, au-delà des mots, produit un choc, un éveil de l’esprit. La mise en forme traditionnelle, 5 pieds-7 pieds-5 pieds, est au service de la fugacité, aussi la spontanité et un peu de réflexion doivent s’équilibrer : c’est comme tout. Comme les maîtres du haïku du passé, ne pas hésiter transgresser la règle quand c’est juste, et aborder tous les thèmes. Certains, quand on est en forme, peuvent être des koans, suggérer shiki et ku, la forme et le vide. Essayez, pour voir.

Luc So Jo Bordes

luc bordes haïku
luc bordes haïku


le pinson des arbres

tiit! sautille devant le moine

assis en silence

Pendant ce zazen

le maître dit des choses profondes

mais le merle siffle bien

posture de bouddha

corriger un poil de moine

et l’univers change

tombée d’un platane

une feuille glisse dans le dojo

comme une pensée morte

Pratiquant la sieste

dans un carré d’herbe d’ombre

au vent lumineux

sortie du dojo

le chat passe la barre en bois

de la patte droite

cette forme vivante

égocentrique et bornée

est aussi bouddha

Ordonné moine depuis 1987, Luc Bordes, pratique le haïku depuis 30 ans et le Zen depuis 20 ans. Pour lui, les deux sont indissociables.

Recueils chez Publibook: Des rides sur l’eau (2001) et L’esprit du promeneur (2003).
Nouveaux recueils: Trois fois rien (2006) et
Le Fil du Courant (2006) en collaboration avec Liliane Debray, artiste peintre et nonne zen, dits par l’auteur.

23 juin 2008


Par Luc Bordes du Dojo Zen de Paris

www.buddhachannel.tv

Previous articleLe Pape à Assise : que cessent tous les Conflits qui ensanglantent la Terre…
Next articleL’Islam au Japon …

2 Commentaires

  1. Les Haïkus par Luc Bordes
    Bonjour !

    Je ne pratique pas le zazen, mais la « méditation ambulatoire » (kenneth White). C’est une marche avec tous les sens en éveil. La devise du peintre Américain Barnett Newman « Sublime is Now » est une aide précieuse pour avoir une bonne attention à l’instant présent, et ainsi écrire des haïkus.

    Salutations poétiques !

    Jean-Louis d’Abrigeon (1)
    jl.ance@tiscali.fr

    (1) Lauréat en 2005 dans la section internationale au: « 9th Mainichi Haïku Contest » avec le tercet suivant :

    à contre-courant /
    les chatons des saules escaladent /
    le vent de la rivière /

  2. Les Haïkus par Luc Bordes
    bonjour Luc,

    je suis daniéle giuliani, ex compagne de serge, si tu veux me donner de tes nouvelles , j’en serais ravie
    email: gnanfie75@yahoo.fr

Comments are closed.