Accueil Espace Bouddhiste Art Sacré L’atelier d’impression du canon bouddhique Dege contribue à la poursuite et au...

L’atelier d’impression du canon bouddhique Dege contribue à la poursuite et au développement de la culture tibétaine

31
0

canonbouddhiquedege.gif

Créé en 1729, dans le district Dege de la préfecture autonome tibétaine de Ganzi de la province du Sichuan, qui a vu la naissance du roi Gesaer, l’atelier d’impression du canon bouddhique Dege fait partie du patrimoine culturel placé sous la protection du Conseil des Affaires d’État.

Ses collections comprennent 830 livres classiques et 290 000 planches xylographiques, pour un total de 500 millions de caractères.

Les livres classiques conservés par l’atelier d’impression Dege comprennent des oeuvres classiques des différentes écoles du bouddhisme tibétain, concernant l’astronomie, la physique, l’histoire, la philosophie, la science et la technologie, la médecine, l’enseignement, la culture, la calligraphie tibétaine, etc.

canonbouddhiquedege3.gif

D’ailleurs, l’atelier conserve des éditions uniques et des livres rares de la culture tibétaine. Son imprimerie par gravure applique toujours des méthodes traditionnelles du XIIIe siècle dans la gravure, l’écriture, la fabrication de l’encre et du papier, ainsi que l’impression.

Il est, tant en Chine que dans le reste du monde, l’atelier d’impression du canon bouddhique qui conserve la plus nombreuse collection de planches xylographiques en tibétain, dont le contenu est aussi le plus riche du monde.

Source : http://french.china.org.cn

canonbouddhiquedege2.gif
canonbouddhiquedege4.gif

Previous articleMaha Satipatthana Sutta – Grand discours sur l’établissement de l’attention
Next articleSortie — Paris Voyages et Spiritualités