Accueil Espace Bouddhiste Education Rentrée scolaire : quoi de neuf ?

Rentrée scolaire : quoi de neuf ?

32
0

ecole-education-nationale-2803607-jpg_2431279_652x284.jpg

Généralisation des nouveaux rythmes scolaires, refonte des Zep, nouveaux profs… Voici ce qui attend Najat Vallaud-Belkacem Rue de Grenelle.

Rythmes scolaires

À la rentrée 2013, 22 % des écoliers ont renoué avec la semaine de 4,5 jours. La réforme, qui vise à mieux repartir les 24 heures de classe hebdomadaires pour profiter des pics de vigilance des écoliers, devient obligatoire pour les autres écoles publiques. Pour aider les communes en difficulté et calmer les maires récalcitrants, des assouplissements ont été introduits. Finalement, 85,1 % des élèves connaîtront la semaine de 4,5 jours par semaine, avec des journées de classe raccourcies et 3 heures hebdomadaires d’activités périscolaires à la charge des communes. 14,9 % d’entre eux adopteront un emploi du temps dérogatoire grâce aux assouplissements (cinq matinées de classe, activités périscolaires sur un après-midi, ou bien semaine raccourcie avec rattrapage sur les vacances scolaires). Il n’est plus question que les devoirs se fassent à l’école, comme initialement envisagé.

Plus de profs…

Pour la deuxième année, la rentrée sera marquée par la création de postes (2 355 emplois équivalent temps plein en primaire, près de 2 000 dans le secondaire) après 80 000 suppressions en cinq ans sous la droite. La première génération formée dans les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (Espé) commencera à enseigner à mi-temps, tout en suivant sa deuxième année de master. Ces écoles créées par la gauche pour rétablir la formation initiale des professeurs – supprimée sous la droite – visent à leur donner des connaissances académiques (maths, français…), mais aussi professionnelles (pédagogie, tenue de classe, s’occuper d’un enfant handicapé, résolution des conflits, numérique…).


– Source : Le Point.fr
– Lire la suite sur : www.lepoint.fr




Previous articleLivre — Tao Tö King, Traduction de Philippe Denis et Gilbert Georges Coudret
Next articleDu 18 juin au 22 septembre 2014 – Harunobu, un poète du féminin