Accueil Espace Bouddhiste Culture Des palais du bouddhisme tibétain restaurés dans la Cité interdite

Des palais du bouddhisme tibétain restaurés dans la Cité interdite

19
0

cite.jpg

Des palais et bâtiments du bouddhisme tibétain situés dans le coin nord-ouest de la Cité interdite ont été reconstruits, après un incendie désastreux survenu il y a quelque 90 ans.

La reconstruction a strictement respecté les traditions en termes de matériaux, de procédures et de techniques pour restaurer leur apparence durant la période Qianlong (1736-1795), selon un communiqué publié par le musée.

Ces palais et bâtiments servaient de zone centrale pour les activités du bouddhisme tibétain au sein de la Cité interdite sous la dynastie des Qing (1644-1911). Toutefois, ils furent détruits, ainsi que le Jardin du Palais Jianfu dans la partie nord, par un incendie au cours de l’été 1923.

La restauration de ces bâtiments a été lancée après l’achèvement de la reconstruction du jardin en 2005, cofinancée par le musée et le fonds hongkongais China Heritage Fund (CHF).

Une partie de cette zone sera affectée au centre d’études sur le bouddhisme tibétain du musée, tandis que le reste sera transformé en salles d’expositions pour objets culturels anciens.


Source : french.cri.cn




Previous article«Socrate et Bouddha sont des psys!»
Next articleMing, dit Schmitt