Accueil Espace Bouddhiste Voyages Lorsque l’hiver pare les paysages de ses plus beaux atours

Lorsque l’hiver pare les paysages de ses plus beaux atours

7
0

vietnam-4.jpgBien que le climat soit souvent rigoureux en hiver, au Nord en tout cas, cela n’empêche pas les touristes de partir à la découverte de superbes paysages, sublimés par les couleurs hivernales. Petit tour d’horizon.

Le bourg de Sa Pa

Sa Pa est un bourg montagneux situé dans la province de Lang Son (Nord). Il y fait très froid en hiver, notamment la nuit. La neige recouvre parfois les lieux, rendant ce site encore plus attrayant.

Sa Pa regorge de paysages naturels magnifiques. Niché à 1.500-1.800 m d’altitude, elle est bercée par un climat tempéré. La température moyenne oscille entre 15°C et 18°C. C’est une destination idéale pour ceux qui aiment faire des randonnées en pleine nature et/ou qui souhaitent découvrir les mœurs et coutumes des montagnards. Aux dires des touristes, Sa Pa est comme une ville dans les nuages, qui souvent la recouvrent.

On aura aussi l’occasion de faire escale au mont Fansipan qui, avec ses 3.143 m, est surnommé, au sens propre comme au figuré, le « Toit de l’Indochine ». Le mont Fansipan trône au beau milieu du massif montagneux Hoàng Liên Son, lequel abrite le hoàng liên (nom botanique : rhizoma coptidis), une plante médicinale rare et précieuse du Vietnam.

La province de Hà Giang

La province de Hà Giang se trouve à la plus haute latitude du Vietnam. Elle est bordée au nord par la Chine, à l’est par la province de Cao Bang, à l’ouest par les provinces de Yên Bái et Lào Cai, au sud par la province de Tuyên Quang. Hà Giang abrite des sites qui valent réellement le détour tels que le plateau calcaire de Dông Van, le marché de l’amour Khâu Vai (district de Mèo Vac), ou encore le mont Tây Côn Linh (qui culmine à plus de 2.419 m de haut). On y trouve notamment plusieurs variétés de plantes rares et des espèces d’insectes menacés. En général, les touristes apprécient découvrir la culture des minorités ethniques et se reposer dans les villages alliant culture et tourisme.

La station climatique de Dà Lat

Située dans la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), Dà Lat exerce une attraction touristique importante grâce à ses paysages : chutes d’eau, lacs, prairies luxuriantes et vallées fleuries. Aux dires des touristes, Dà Lat est plus belle en hiver. Les fleurs sont partout : le long des flancs de collines, au bord des chemins, sur les toits des maisons… Durant le Têt, le jardin municipal est la destination préférée de dizaines de milliers de visiteurs.

Tous les deux ans, Dà Lat organise un grand festival floral. Lors de l’édition 2012, le programme comprenait un espace de fleurs, un marché aux fleurs, un festival « Fleurs et lumière », une route des fleurs « Romance Palace ».

Dà Lat compte 400 espèces florales et des milliers de variétés originaires du pays ou importées d’Asie (Chine, Japon, Inde et Thaïlande), d’Europe (France, Pays-Bas) et d’Amérique. Leur qualité n’a rien à envier à celle de pays des fleurs comme la France, les Pays-Bas et la Bulgarie.

Le massif de Tam Dao

Le massif de Tam Dao (Trois îles) est dominé par trois sommets, Thach Bàn, Thiên Thi et Phú Nghia, qui semblent émerger d’un océan de nuages. La nature l’a doté de paysages magnifiques. Une invitation à la romance. Tam Dao est une destination choyée des randonneurs, qui pourront admirer durant leur balade de nombreux insectes et oiseaux. Le site abrite une grande diversité d’espèces, aussi bien animales que végétales.

La montagne sacrée de Yên Tu

Le mont Yên Tu est situé à 15 km environ du chef-lieu de Uông Bí (province de Quang Ninh, Nord). Siège de la secte bouddhique Trúc Lâm (Forêt de Bambous) fondée par le roi Trân Nhân Tông (1258-1308), le site fait figure de berceau du bouddhisme vietnamien. Yên Tu comprend un ensemble de pagodes, pagodons, temples, stèles…, disséminés dans la forêt ou au milieu de clairières. Ses chemins sont assez escarpés, ponctués de nombreux cols et ruisseaux, de pentes raides, de torrents qui s’écoulent dans de profondes gorges, avec des sentiers sinueux qui se faufilent entre des forêts de pins et de bambous. – AVI


Source : fr.vietnamplus.vn




Previous articleSamedi 9 février – Trio Miyazaki
Next articleMéditation — Cet amour et cette compassion qui nous rendent larges et infinis…