Accueil Espace Bouddhiste Culture Samedi 9 février – Trio Miyazaki

Samedi 9 février – Trio Miyazaki

60
0

Samedi 9 février 2013 à 20h

Mieko Miyazaki > koto

Bruno Maurice > accordéon bayan

Manuel Solans > violon

trio.jpg

Virtuose du koto, Mieko Miyazaki nous avait éblouis lors de son concert à la MCJP avec le groupe de poly­pho­nies cor­ses Voce Ventu. Elle nous revient cette fois-ci avec son trio : une nou­velle ren­contre impro­ba­ble entre koto, vio­lon et accor­déon. Délicatesse, fan­tai­sie et poé­sie.

Le par­cours de Mieko Miyazaki est par­semé de nom­breux pro­jets aty­pi­ques, aux côtés de musi­ciens de tous hori­zons : le gui­ta­riste Nguyên Lê, la chan­teuse viet­na­mienne Huong Thanh, le contre­bas­siste de jazz Michel Benita, le maî­tre de l’erhu chi­nois Guo Gan… Avec son tout aussi étonnant Trio Miyazaki, Mieko inter­prète ses pro­pres com­po­si­tions, cel­les de Bruno Maurice, ainsi que des piè­ces ins­pi­rées du réper­toire clas­si­que et popu­laire japo­nais. Sa musi­que, mélo­di­que et nos­tal­gi­que, s’illu­mine à la ren­contre de l’accor­déon et du vio­lon. Ici et là de mul­ti­ples influen­ces se rejoi­gnent : jazz, tango, style musette, modes de jeu contem­po­rains…

Le bayan « Appassionata » de Bruno Maurice, accor­déon hors du com­mun de par sa richesse poly­pho­ni­que, ajoute une dimen­sion sym­pho­ni­que à l’ensem­ble. Intense et pas­sionné, le chant du vio­lon de Manuel Solans apporte sa poé­sie, son lyrisme, une tou­che de raf­fi­ne­ment. Une alchi­mie réus­sie entre trois musi­ciens d’excep­tion.

Informations pra­ti­ques

Grande salle (niveau -3)

Tarif 15 € / Réduit 12 € / Adhérent MCJP 9 €

Réservation à par­tir du 8 jan­vier au 01 44 37 95 95

Réservation prio­ri­taire pour les adhé­rents MCJP à par­tir du 4 jan­vier


Maison de la culture du Japon à Paris

101 bis, quai Branly 75015 Paris

Tel : 01 44 37 95 01

www.mcjp.fr




Previous articleEnseignement de Maître Ryotan pour son disciple Tokusan
Next articleLorsque l’hiver pare les paysages de ses plus beaux atours