Accueil Espace Bouddhiste Culture Jusqu’au 21 nov. — Arras présente « L’Or du Japon », un...

Jusqu’au 21 nov. — Arras présente « L’Or du Japon », un trésor exhumé des collections françaises

22
0

30.08.2010

Ces trésors de l'artisanat japonais sont exposés sous une lumière de faible intensité, pour les préserver.
Ces trésors de l’artisanat japonais sont exposés sous une lumière de faible intensité, pour les préserver.
L’exposition « L’Or du Japon » nous fait voyager à l’époque des samouraïs et des shoguns (généraux et dictateurs). …

Un délice d’exotisme nous est offert au musée des Beaux-Arts d’Arras à travers plus de 150 laques japonais, réalisés du XVIe au XIXe siècle, pour la noblesse européenne.

Sur le palanquin, le cabinet portatif, le plat, le service à thé, le lutrin ou l’écritoire, se dessinent, sous les couches successives de laque, les coutumes, les légendes et l’histoire de ce pays qui n’accepta, jusqu’à l’ère du Meiji (fin XIXe) que les comptoirs hollandais sur son territoire.

De là partiront, vers les cours européennes, des laques d’une qualité exceptionnelle qui n’auront chez nous, bien souvent, qu’une utilité décorative.
Aventure humaine

La minutie et la beauté du travail des maîtres laqueurs japonais n’avaient, depuis près d’un siècle, plus guère inspiré nos musées qui avaient oublié ces trésors dans leurs réserves. Tout comme le musée de Bourg-en-Bresse et le musée des Beaux-Arts d’Arras qui ont retrouvé chacun un précieux cabinet Namban (XVIe et XVe siècles), mal répertoriés de surcroît. Ce fut le début d’une aventure pour les deux conservateurs, Stéphanie Deschamps-Tan (Arras) et Magali Briat-Philippe (Bourg-en-Bresse) qui, avec la spécialiste du japonisme Geneviève Lacambre, allaient exhumer ces trésors, qui n’avaient, pour les trois quarts, jamais été montrés au public.

Le ministère de la Culture et de la Communication a retenu cette exposition « d’intérêt national ». •

Plus de 150 œuvres en provenances des musées de France (Guimet, musée national de la Marine, musée des Arts asiatiques de Nice, musée Cernushi…).

53490947.jpg

Jusqu’au 21 novembre au musée des Beaux-Arts d’Arras.

Entrée : 4,5 et 2,5 E. De 9 h 30 à 12 h et de 14 h à 17 h 30, tous les jours sauf le mardi. Le musée sera fermé les 1er et 11 novembre.

Catalogue « L’Or du Japon » (IAC Éditions). Une des visites guidées est proposée en langue des signes.

Renseignements : 03 21 71 26 43, musée.arras@ville-arras.fr.


NICOLAS ANDRÉ

Source : www.lavoixdunord.fr

Previous articleLa spiritualité pour sortir de la drogue
Next articlePlus de tortue au menu des populations indigènes de Colombie