Accueil Espace Bouddhiste Culture Théâtre — Bonté divine !

Théâtre — Bonté divine !

8
0

19.10.2010

Après une tournée dans toute la France, la pièce à succès de Frédéric Lenoir revient à Paris.

10780_bonte-divine_440x260.jpg

De l’excellent théâtre, plein de rebondissements, qui confronte judicieusement les quatre traditions religieuses les plus pratiquées en France : le christianisme, le judaïsme, l’Islam et le bouddhisme. Telle est la clé de l’énorme succès, dès sa création en 2009, de cette comédie signée par le directeur du Monde des Religions, Frédéric Lenoir, et par un homme de théâtre, Louis-Michel Colla.

Depuis, la pièce mise en scène par Christophe Lindon à fait le tour de France. Remplissant chaque fois les salles. La voici qui revient à Paris, sans Roland Giraud. Dommage, le comédien protestant incarnait un prêtre catholique plus vrai que nature… Reste l’humanité de son personnage, interprété cette fois par Jean-Loup Horwitz, souvent hilarant mais aussi poignant dans la sincérité de sa quête spirituelle traversée de questions.

Mais au fait, de quoi s’agit-il ?

Le rideau se lève sur un prêtre, un rabbin, un imam et un moine bouddhiste, côte à côte sur une estrade, lors d’une rencontre interreligieuse. Les sempiternelles colles autour de l’argent de l’Église, du djihad de l’islam, de l’archaïsme juif, du zen bouddhiste fusent de l’assistance, entre deux coups de larsen du micro. Les réponses sont directes et limpides. Satisfaits de l’image de dialogue et de tolérance qu’ils viennent de donner, les religieux se retrouvent ensuite à la sacristie pour partager un dîner. Tout à coup, ils découvrent que la porte est bloquée : les voici coincés là, jusqu’à la prochaine messe, quelque trente-six heures plus tard.

Les vernis de politesse craquent alors, derrière les préceptes affirmés, les vraies natures pointent leur nez, d’autant qu’il s’agit là d’un coup monté… Sondant les reins et les cœurs et s’attaquant aux idées reçues, le texte, savoureux et profond, est une mine d’informations historiques et théologiques. Voici un spectacle accessible captivant pour les croyants comme pour les athées sans oublier les adolescents. On rit, on réfléchit, on est ému par ces hommes de foi que le doute n’épargne pas. A voir absolument.

A VOIR AU THÉÂTRE DE LA GAÎTÉ-MONTPARNASSE, PARIS XIVe. TÉL. : 01 43 22 16 18. www.gaite.com


Isabelle Francq

www.lavie.fr

Previous articleSri Lanka — 2 600 jeunes garçons ordonnés moines bouddhistes par le gouvernement : les ONG protestent
Next articleParti pris religieux dans les manuels scolaires américains?