Accueil Espace Bouddhiste Ecologie Disparition du Plancton

Disparition du Plancton

9
0

Plancton.gif

La vie sur Terre est le résultat d’une chimie délicate où l’infinitésimale et l’imperceptible sont indispensables pour tous les habitants de la Planète, qu’ils soient végétal ou animal.

Ce résultat est un équilibre instable qui demanda plus de 3 milliards d’années pour que la vie soit.

Nous ne sommes maintenant que seulement à la moitié de l’espérance de vie de notre Planète et déjà, 150 années d’industrialisation humaine mettent en danger cet équilibre.

La disparition progressive du Plancton premier maillon de la chaîne alimentaire de nombreux organismes marins passe inaperçue, et pourtant c’est lui qui produit non seulement la moitié de l’oxygène que nous respirons, mais il est aussi l’aliment de base de la plus part des aquatiques.

Ce phénomène est plus conséquent dans les zones polaires et tropicales et nous savons tous que maintenant l’océan Arctique est directement menacé par l’avidité de ses riverains pour ses ressources en Hydrocarbure.

Nous tous, les 7 milliards de ventres affamés, serons-nous suffisamment intelligent pour agir en modifiant radicalement notre mode de consommer et plus encore, le choix des nos rejets qui vont directement polluer l’eau des nappes phréatiques, des rivières, des fleuves et des océans.

Est-il temps d’attendre que les industriels agissent autrement ? Certainement pas, ils ne feront rien de plus parce qu’ils ne pensent jamais aux conséquences directes de leur avidité.

Certains pensent déjà que c’est irréversible, nous n’aurons bientôt plus un air respirable, c’est-à-dire que les composants de l’air sont en phases de modifications irréversible et l’eau va demander plus de manipulation chimique pour rester potable. De récentes études montre que c’est déjà comme ça en Chine où 25 % de l’eau est totalement inutilisable parce que définitivement saturée de polluant.

http://fr.news.yahoo.com/4/20100726/twl-chine-environnement-eau-41953f5.html

Le temps d’être seulement « Bouddha pour soit » est révolu, il est dorénavant impossible d’oublier l’Autre et de peser chacun de nos choix et leurs conséquences sur le Bien Être de tous……Tous, ce n’est pas seulement les Humains.

Previous articleDes graffitis, du hip-hop et des SMS contre le régime militaire en Birmanie
Next articleLe Dieu que je vénère — par Desmond Tutu