Accueil Espace Bouddhiste Ecologie Une alternative écologique qui ne consomme pas d’électricité guideront vos nuits !

Une alternative écologique qui ne consomme pas d’électricité guideront vos nuits !

23
0

image-couv-site-01245-1080x675.jpg
 
En Angleterre, une entreprise a inventé un spray qui, une fois appliqué sur le sol, permet de le faire briller la nuit. Une innovation qui ne demande pas d’électricité et qui peut remplacer l’éclairage des parcs, par exemple.

 
On doit cette innovation à l’entreprise britannique « Pro-Teq », qui a testé sa trouvaille sur un chemin de 140 mètres du parc Christ’s Pieces, à Cambridge. Cette technologie, résistante à l’eau, est une alternative efficace aux éclairages publics conventionnels habituellement très gourmands en électricité. En plus de ne consommer aucune électricité pour son fonctionnement, cette innovation présente l’avantage d’avoir un coût d’installation et de maintenance est relativement faible!
 
promenez-vous-sur-ce-magnifique-chemin-de-lumiere-ecologique5.jpg
 
Comment cela fonctionne ?
 
Le revêtement, une fois mis en place, va absorber les UV du jour pour ensuite les libérer au coucher du soleil, et ainsi « éclairer » » la route. Point positif, le spray adapte sa luminosité en fonction de la lumière du jour !
 
Un revêtement constitué de 3 couches
 
La pose de ce système ne demande pas plus d’un après midi, et se réalise en trois étapes très simples :
 
L’entreprise pulvérise une solution à base de polyuréthane sur le sol.
Ensuite vient la couche de la matière qui absorbe et stocke les rayons UV le jour.
Pour terminer par la pose d’une couche de polyaspartique qui garantit l’imperméabilité du revêtement.
 
Une très bonne idée !
 
L’idée nous plait particulièrement, car en plus de permettre de baisser la consommation d’électricité et la pollution lumineuse de nos villes, le spray ajoute aussi à nos espaces verts une touche de féérie !
 
promenez-vous-sur-ce-magnifique-chemin-de-lumiere-ecologique7.jpg
 
Source

Previous articleEXPOSITION PRÉSENTÉE AU MUSÉE CERNUSCHI DU 7 OCTOBRE 2016 AU 29 JANVIER 2017
Next articleEtre bouddhiste dans le monde agité d’aujourd’hui