Accueil Espace Bouddhiste Culture Grande fête bouddhique : procession des tablettes sacrées du roi Ly Thai...

Grande fête bouddhique : procession des tablettes sacrées du roi Ly Thai Tô de Bac Ninh à Hanoi

19
0

28.07.2010

fete_hanoi.jpgUne cérémonie de procession des tablettes sacrées du roi Ly Thái Tô (974-1028) – fondateur de la capitale Thang Long (Hanoi actuelle) en 1010 – et de bonzes célèbres depuis le temple Ðô (province de Bac Ninh, Nord) jusqu’à la citadelle royale de Thang Long (Hanoi) a eu lieu le 27 juillet.

Étaient présents, entre autres, l’ex-présidente de la République, Truong My Hoa, et le vice-président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam, Hà Van Núi.

Cet événement a débuté avec une série d’activités dans le cadre de la Grande fête bouddhique en l’honneur du Millénaire de la capitale vietnamienne, tenue du 27 juillet au 2 août à Hanoi.

La cérémonie a commencé à 7h00 par une audience symbolique auprès de Ly Thái Tô et des autres rois de la dynastie des Ly (1010-1225) au temple Ðô, puis auprès du bonze supérieur Van Hanh – stratège du premier roi des Ly – à la pagode Tiêu Son, toujours dans la province de Bac Ninh. Ensuite, le cortège religieux, accompagné de 16 chars ornés de fleurs, d’une centaine de bonzes et bonzesses ainsi que de nombreux bouddhistes, a pris place dans le site des vestiges de l’ancienne citadelle royale de Thang Long (qui témoigne de la longue histoire du pays ayant vu de différentes dynasties), où auront lieu les activités principales de la Grande fête bouddhique.

Dans l’après-midi du même jour à Hanoi, le Comité central de l’Église bouddhique du Vietnam a organisé une cérémonie de procession de reliques de saints bouddhistes depuis la pagode Quán Su vers la citadelle royale de Thang Long.

Selon le bonze supérieur Thích Bao Nghiêm, vice-président du conseil d’administration du Comité central de l’Église bouddhique du Vietnam, chef du comité d’organisation de la Grande fête, ces cérémonies de procession avaient pour but de témoigner de la reconnaissance profonde envers les générations précédentes qui ont édifié la capitale de Thang Long-Hanoi, et aussi envers tous ceux qui ont bâti et protégé le pays.

En particulier, la cérémonie de procession des tablettes royales de Ly Thái Tô a vu la participation des 150 jeunes vietnamiens d’outre-mer participant au Camp d’été des Viêt kiêu 2010.

La Grande fête bouddhique en l’honneur du Millénaire de Thang Long-Hanoi fourmille d’activités, dont une grande cérémonie de prière pour la paix du pays et la sécurité du peuple, une cérémonie en mémoire des héros morts pour la Patrie à travers les siècles, une fête des lumières, un programme artistique « Les empreintes de Thang Long », des expositions d’antiquités bouddhiques de différentes périodes, de photos, ainsi qu’un colloque sur le bouddhisme.

En écho à cette Grande fête bouddhique en l’honneur du Millénaire de Thang Long-Hanoi, l’Église bouddhique de Hô Chi Minh-Ville a organisé une cérémonie en hommage au roi Ly Thái Tô, aux stratèges du roi, aux bonzes supérieurs et dignités religieuses ayant considérablement contribué au développement du bouddhisme vietnamien et du pays plus globalement.


Source: Courrier du Vietnam

Previous articleDes méditations au carrefour du bouddhisme et des Évangiles
Next articleLe programme d’ordination de masse Thailandais