Accueil Espace Bouddhiste Culture Cambodge — Scorpions fait ses adieux dans un temple bouddhiste

Cambodge — Scorpions fait ses adieux dans un temple bouddhiste

63
0

scorpions_en_concert_largeu.gif

Le célébrissime groupe allemand de hard rock Scorpions fait actuellement sa tournée d’adieux et aurait prévu une ultime date dans le temple de Borobudur, en Indonésie.

Un groupe mythique qui finit dans le mystique. Les Allemands de Scorpions donneront de la voix et de la guitare une dernière fois dans un temple bouddhiste! Ils devraient en effet boucler leur tournée d’adieu dans le décor fantastique d’un temple du VIIIe siècle dans le centre de l’île de Java en Indonésie.

Il s’agit du temple de Borobudur qui est une importante construction bouddhiste mahāyāna considérée comme le plus grand monument dédié à cette religion dans le monde.

Ce site, abandonné vers l’an 1100, intéresserait en effet beaucoup les membres du groupe Scorpions au point qu’ils ont contacté le responsable du site du temple, afin de le réserver pour le mois de juin de l’année prochaine.

Le gestionnaire s’est confié au Globe de Jakarta pour leur confier que « ce concert marquera la fin du voyage musical de 45 ans des Scorpions. Leur agence nous a rencontrés et prépare ce concert pour la mi-juin 2011.

« Des « éclaireurs » locaux et allemands de Scorpions ont même visité le Temple Borobudur la semaine dernière pour tracer les détails du concert qui ne sera pas forcément écouté dans un silence religieux.

A cet égard, en raison de l’état de fragilité des lieux, une évaluation des potentiels dégâts que le gros son des Scorpions pourrait infliger à la structure, alors soumise à de lourdes vibrations sonores, sont en cours. Il est vrai que lorsqu’on chante Rock You Like a Hurricane (c’est à dire comme un ouragan…) et Wind Of Change (Le Vent Du Changement), on peut craindre le pire. Mais, entre monuments, on se respecte et Scorpions en est un.

Source : http://www.gala.fr

Previous articleLe yoga améliore le sommeil et réduit la fatigue
Next articleLe Fougueux Samouraï, l’Enfer et le Paradis