Accueil Billet du jour Le yoga améliore le sommeil et réduit la fatigue

Le yoga améliore le sommeil et réduit la fatigue

26
0

YogaandCancer2.gif

Un programme de yoga sur quatre semaines conçu spécifiquement pour des personnes ayant été traitées pour un cancer les aide à mieux dormir, moins ressentir la fatigue et améliore leur qualité de vie, selon une étude qui sera présentée au prochain congrès de l’American Society of Clinical Oncology début juin.

Environ 80 % des personnes traitées pour un cancer signalent des problèmes de sommeil pendant le traitement, et jusqu’à 65 % ont encore des difficultés après son arrêt. Or, il existe peu de solutions susceptibles de les aider de façon efficace. Karen Mustian de l’University of Rochester Medical Center à Rochester (New York) a donc mené la plus grande étude randomisée menée à ce jour sur l’intérêt du yoga après le cancer.

Elle a inclus 410 malades ayant survécu à un cancer de stade précoce (96 % de femmes, 75 % de femmes traitées pour un cancer du sein), se plaignant de problèmes de sommeil entre 2 et 24 mois après la fin du traitement. La moitié a suivi un programme de yoga intitulé YOCAS* (yoga for cancer survivors) comprenant des exercices de respiration, de méditation, de visualisation et de postures, pendant 1 h 15, deux fois par semaine, pendant quatre semaines.

Les patients du groupe yoga ont rapporté une amélioration de la qualité de leur sommeil de 22 contre 12 % (la différence est significative), une incidence réduite du sommeil altéré (sur les 80 % qui en souffraient, 31 % avec le yoga contre 16 % sans ont pu retrouver un sommeil non altéré) et moins de somnolence diurne (une baisse de 29 contre 5 %).

La prise de médicaments pour le sommeil a été réduite de 21 % avec le yoga, alors qu’elle a augmenté de 5 % dans le groupe contrôle. De plus, les chercheurs ont trouvé que les personnes du groupe yoga ont noté une réduction de 42 % de la fatigue contre une baisse de seulement 12 % dans le groupe contrôle. Enfin, la qualité de vie était améliorée de 6 % avec le yoga et pas chez les autres.


Author : Anne Jeanblanc

Source : http://www.lepoint.fr

Previous articleL’anniversaire de l’Eveillé
Next articleCambodge — Scorpions fait ses adieux dans un temple bouddhiste