Accueil Enseignements Articles et conférences Le Fougueux Samouraï, l’Enfer et le Paradis

Le Fougueux Samouraï, l’Enfer et le Paradis

9
4

Bonjour à toutes et à tous,
Voici une petite histoire zen, courte (et vraie, selon mon Maître, de la tradition Rinzaï ).

Amicalement et paisiblement sur la Voie,

Pierre


Un jour, un fougueux samouraï, obsédé par la mort, alla voir un vieux maître Zen et lui demanda:

« Maître, comment sont l’enfer et le paradis? ».

Le vieux maître se contenta de sourire au jeune samouraï, sans rien répondre. Le guerrier répéta sa demande, une fois, deux fois. Rien: le maître continuait de sourire, ce qui commença à agacer l’intrépide.

Mais enfin! allez-vous répondre à ma question, oui ou non? explosa le samouraï. Le vieux maître, imperturbable, était toujours sourire. Le samouraï porta alors la main à son sabre pour dégainer et frapper le vieil homme.

Mais avant même que la lame fut sortie du fourreau, le vieux maître, vif comme l’éclair: déclara:  » Voilà l’enfer « .

Interloqué, le samouraï rengaina immédiatement sa lame et instantanément, le vieux maître ajouta:  » Voilà le paradis!

Previous articleCambodge — Scorpions fait ses adieux dans un temple bouddhiste
Next articleL’art de la Sieste et de la Quiétude

4 Commentaires

  1. Le Fougueux Samouraï, l’Enfer et le Paradis
    Ce conte du Zen est un trésor….Je l’ai reçu avec une de ses variantes : il y a les Enfers de la Colère-Haine et le Purgatoire qui commence avec la Paix. Être paisible, devenir équanime et considérer l’agitation du monde comme les images du rêve. C’est l’enseignement donné par la Mahaprajnaparamita qui est véritablement la Grande Intelligence. Vaincre sans arrêt les Cinq Poisons qui ne produisent que de la douleur : c’est déjà bien. Quand au Paradis…….La question de savoir où il est, est sans réponse.

  2. Le Fougueux Samouraï, l’Enfer et le Paradis
    Il réside en moi l’enfer et le paradis?

    • Le Fougueux Samouraï, l’Enfer et le Paradis
      Chère Florelys votre question : Il réside en moi l’enfer et le paradis ? Je me permet de dire, ni en vous, ni hors de vous : Enfer et Paradis ne sont qu’une désignation de la souffrance ressentie ou de la non souffrance ressentie. Ce moi de votre question est sans fixité, changeant comme le jour et la nuit, comme le temps qui de la tempête au plein soleil, passe d’un état à un autre.

  3. Le Fougueux Samouraï, l’Enfer et le Paradis
    Magnifique exégèse de la colère …..
    Le Dharma par les contes est un vrai plaisir !

    Merci

Comments are closed.