Accueil Espace Bouddhiste Culture Shobogenzo et Danse dessinée, par Josef Nadj

Shobogenzo et Danse dessinée, par Josef Nadj

7
1

SHO-BO-GEN-ZO

Théâtre de la Bastille,

76 rue de la Roquette, 75011.

Du 18 au 27 janvier.
– Rens. : 01 43 57 42 14.


icone_shobo.jpg
Le Shobogenzo est un ouvrage majeur de maître Dôgen qui, au XIIIe siècle, introduisit au Japon l’école sôtô du bouddhisme zen. La notion de koân comme présence, court dialogue entre le maître et le disciple, est récurrente dans l’ensemble du recueil.

Josef Nadj, chorégraphe, directeur du Centre chorégraphique national d’Orléans, a composé en complicité avec Cécile Loyer, également danseuse et chorégraphe, la contrebassiste Joëlle Léandre et le saxophoniste Akosh Szelevényi, six koâns visuels et sonores. Ces «miniatures» ne sont pas sans rappeler les dessins à l’encre de Chine du chorégraphe, la pièce la plus japonaise de son parcours – sans japonisme évidemment.

Deux personnages masqués et costumés, un samouraï et un onnagata interprété par une femme (l’onnagata est habituellement un rôle féminin interprété par un homme) dessinent les trajectoires d’une œuvre de chambre à voir autant qu’à entendre.


M.-C.V.

Source : www.liberation.fr

Previous articleLotus, Fleur du Dharma
Next articleInde — Un bûcher funéraire plus écolo

1 commentaire

Comments are closed.