Accueil Billet du jour Lotus, Fleur du Dharma

Lotus, Fleur du Dharma

20
0

Jeune Nonne au Lotus
Jeune Nonne au Lotus

Un jour, le Bouddha Shâkyamuni était avec ses disciples

sur le Mont des Vautours.

En silence, il cueillit une fleur, une simple fleur,

une fleur d’udumbara, dira t-on plus tard.

Il tourna cette fleur entre ses doigts en guise d’enseignement.

Seul, Mahâkâshyapa, le futur premier patriarche, souria.

Il avait reçu et perçu.

Le Bouddha ainsi aurait transmis l’essence même de son précieux trésor spirituel .

Bouddhisme et Lotus

Dans le bouddhisme, la fleur de lotus est symboliquement liée au Bouddha.
Le lotus se trouve sous les pieds des statues de Bouddha ainsi que dans les peintures de l’Eveillé.
En effet, le lotus fleurit au dessus de l’eau.
Les autres plantes aquatiques flottent sur l’eau.
Le lotus entre ciel et terre montre la capacité pour le bouddha d’être dans un état non ordinaire.

Autre caractéristique du lotus :

sa fleur et sa graine coexistent ensemble, symbole de la simultanéité de la cause (la graine) et de l’effet (la fleur) dans la loi de causalité de l’univers qui est l’un des concept majeur de la philosophie bouddhique.

Le lotus puise sa substance vitale dans la boue pour s’épanouir, en effet, au dessus de l’eau. Ainsi « la boue » représente les souffrances, les troubles, les désirs, qui sont le terreau même de notre épanouissement. Le lotus rappelle que chacun peut transformer sa vie en suivant la loi de causalité.


Alain Delaporte-Digard pour www.buddhachannel.tv

Previous articleEntretien : Daniel Cohen et Matthieu Ricard
Next articleShobogenzo et Danse dessinée, par Josef Nadj