Accueil Thématique 28 déc. au 3 janv. 2010 au Vietnam — 11ème Congrès Sakyadhita...

28 déc. au 3 janv. 2010 au Vietnam — 11ème Congrès Sakyadhita à Hô Chi Minh Ville

12
0

Sakyadhita est heureuse d’annoncer que la 11ème conférence internationale de Sakyadhita sur les femmes bouddhistes se tiendra à Ho Chi Minh Ville du 28 décembre 2009 au 3 janvier 2010. Des tournées de temples dans les environs de Ho Chi Minh Ville sont prévues les 4 et 5 janvier. Des tournées à Hue et Hanoï sont provisoirement prévues du 6 au 10 janvier.

Sakyadhita---.jpg

Thème de la conférence

Le thème de la conférence, « D’éminentes femmes bouddhistes » , mettra en lumière les réalisations de femmes bouddhistes dans le monde. Il y a peu encore, les femmes étaient les grandes absentes des histoires bouddhistes. Depuis 1987, les membres de Sakyadhita font des efforts considérables pour encourager le travail de recherche sur la vie et les réalisations de femmes laïques et de nonnes dans les sociétés bouddhistes. La 11ème conférence de Sakyadhita encouragera une recherche et une réflexion plus approfondies sur ces réalisations.

Sakyadhita---.jpg

Thèmes des ateliers

Le Dharma en mouvement, la vigilance en action

Diversité : traditions de méditation

Leadership pour les groupes de femmes bouddhistes

Le Dharma et les enfants : Orient et Occident

Communiquer avec compassion

Comprendre les violences domestiques

Des bouddhistes laïques attrayantes

Danse asiatique attentive : impact culturel sur le chemin bouddhiste

Transformer les conflits

La pratique bouddhiste dans les relations

Sakyadhita---.jpg

Emploi du temps

27/12 : Arrivée à Ho Chi Minh Ville

28/12 : Cérémonie d’ouverture

29/12-02/01 : Sessions de la conférence : méditation, exposés, discussions et ateliers

03/01 : Cérémonie de clôture

04-05/01 : Tournée des temples dans les environs de Ho Chi Minh Ville

06-10/01 : Tournées éventuelles à Hue et Hanoi

Sakyadhita---.jpg

Tarif de la conférence et Date limite d’inscription

50$US (non remboursables) garantissent votre inscription.

Les inscriptions seront closes au 1er octobre. Les places étant limitées, inscrivez-vous le plus tôt possible.

Sakyadhita---.jpg

Thèmes des discussions

Femmes bouddhistes et leadership

Femmes éminentes dans l’histoire bouddhiste

Enseignantes bouddhistes : laïques et ordonnées

Dialogue des cultures : définir ce qu’est l’éminence

Femmes bouddhistes engagées dans la société

Le Dharma à travers les générations et les cultures

Les femmes bouddhistes et la pauvreté mondiale

Enseigner le Dharma dans les prisons

Les femmes bouddhistes et les divers modes de vie

L’éducation bouddhiste dans les différentes cultures

Vivre simplement, protéger l’environnement

Comment puis-je aider ?

Parrainez une nonne ou une laïque d’un pays en développement pour qu’elle assiste à la conférence ! C’est uniquement grâce à votre aide que des femmes du Bangladesh, du Bhoutan, de Birmanie, du Cambodge, de l’Inde, du Laos, de la Mongolie, du Népal, de Thaïlande ou du Sri Lanka auront cette chance. La conférence de Sakyadhita à laquelle les femmes assistent les inspire et les encourage à prendre en main leur communauté.

Vous ne pouvez vous-même assister à la conférence ? Aidez une nonne ou une laïque méritante à y assister ! Il ne lui faut qu’un billet d’avion. De gentils bouddhistes vietnamiens lui offriront la nourriture, le logement, l’inscription et la tournée des temples ! Vous ne pouvez aider financièrement ? Votre aide est la bienvenue pour organiser les conférences !

Sakyadhita---.jpg

Formulaire d’inscription

Frais d’inscription : 50$US (incluent les repas mais pas le logement)

Repas (du 28 décembre au 3/5 janvier), choisir une possibilité :

  • Petit-déjeuner, déjeuner, thé
  • Petit-déjeuner, déjeuner, thé et dîner

Sakyadhita-lotus.jpgJe voudrais ce logement :

40$/nuit 30$/nuit 20$/nuit

10$/nuit Chambre simple Chambre double

Je souhaite partager ma chambre avec …………..

Navette depuis l’aéroport le 27 décembre

Tournée des temples les 4 et 5 janvier

J’aimerais recevoir des informations sur les éventuelles tournées à Hue et Hanoi du 6 au 10 janvier

Parrainer une femme d’un pays en développement :

30$ 50$ 100$ 200$ 500$ 800$ autre :……..

J’aimerais parrainer une nonne / laïque de………..(pays/tradition)

Montant total ci-joint : ………$

Je propose mes différents talents ou idées :

…………………………………………………….

Nom :

Adresse :

Pays :

Téléphone/Fax :

Courriel :

Sakyadhita International Association of Buddhist Women

923 Mokapu Blvd.

Kailua, HI 96734 U.S.A.

Email: sakyadhita@gmail.com

www.sakyadhita.org


Sakyadhita---.jpg

Sakyadhita en France : www.sakyadhita.fr

Sakyadhita---.jpg


A propos du Vietnam

Sakyadhita-bande.jpgSelon la légende, les Vietnamiens descendent d’un dragon et d’une fée. Les archéologues estiment que des êtres humains habitent la région depuis au moins 400 000 ans. L’âge d’or de la culture Dong Son fleurit durant le premier millénaire avant notre ère, suivi par 1000 ans de domination Han et de culture féodale. Après le Xème siècle de notre ère, le pays prospéra sous une succession de dynasties vietnamiennes centralisées. Les Français envahirent le pays en 1858 et le dirigèrent de 1884 à 1945, date à laquelle la République Démocratique du Vietnam déclara son indépendance vis-à-vis de la France et du Japon. Le pays endura la guerre pendant trente ans et fut enfin réunifié en 1975.

Bordé par le Cambodge, le Laos, la Chine et la Mer de Chine méridionale, le Vietnam compte mille miles (1 400 km) de côtes tropicales, des montagnes verdoyantes et des rizières éclatantes. La population de 87 millions d’habitants est composée de 54 groupes ethniques, formant ainsi un kaléidoscope de peuples, de cultures et de religions.

Les influences culturelles des indigènes du Vietnam, des Chinois, des Chams et des Français sont entrelacées dans l’art, les danses complexes de la cour, les marionnettes d’eau, l’opéra populaire, la musique de chambre ancienne , la peinture sur soie, l’architecture et beaucoup de variétés de danses traditionnelles. La vie culturelle contemporaine est riche de films, peintures, poésies, musiques classique et moderne, littératures et une profusion d’artisanats des quatre coins du pays.

La cuisine vietnamienne est unique, gaie et délicieuse ! En plus d’un large choix de plats non-végétariens, l’influence bouddhiste a apporté beaucoup d’entrées et de hors d’oeuvres végétariens agrémentés de sauces. L’accent est mis sur la fraîcheur avec des saveurs délicates et équilibrées. Les currys vietnamiens, crêpes en tous genres, soupes, nouilles, plats à base de riz et pâtisseries inspirées des Français abondent.

La culture spirituelle du Vietnam comprend le bouddhisme, le taoïsme, le confucianisme, le catholicisme et des traditions religieuses indigènes comme le Cao Dai et le Hoa Hao. Plus de 60% des Vietnamiens pratiquent le bouddhisme, que ce soit le théravada, le mahayana ou la tradition de mendiant.

Sakyadhita---.jpg

Le bouddhisme au Vietnam

Le bouddhisme fut transmis au Vietnam au premier siècle avant notre ère, quand des moines arrivèrent du sud de l’Inde par la mer, et au deuxième siècle de notre ère quand des moines arrivèrent de Chine par la route. Une autre affluence se produisit au sixième siècle quand le royaume khmer fut fondé près de Hue, dans le centre du Vietnam. Avec le temps, deux lignées zen (thien) s’établirent au Vietnam, l’une venant de l’Inde et l’autre de Chine. En 1115, Dieu Nhan devint le premier bhiksuni vietnamien et fonda la sangha bhiksuni au Vietnam. On voit souvent, dans les maisons vietnamiennes, des images et des soutras dédiés à Quan Am, le bodhisattva de la compassion.

La bouddhisme vietnamien est très varié. Au nord, on tend à préférer la pratique thien (zen), tandis qu’au sud on tend à préférer Dao Tang (la terre pure). Le long de la frontière cambodgienne jusqu’au sud-ouest, il y a beaucoup de communautés théravadas dont les moines et les nonnes, qui portent la robe ocre, font des tournées quotidiennes d’aumône. Les moines et les nonnes de la tradition indigène mendiante portent des robes jaunes. Chaque tradition a son propre style de chant et un calendrier rempli de festivals bouddhistes toute l’année. Au Vietnam, les pratiquants monastiques sont très respectés. Les nonnes ont un accès égal à l’éducation bouddhiste et à l’ordination pleine et sont très actives dans l’aide aux défavorisés.

Sakyadhita---.jpg

Lieu de la conférence

Sakyadhita-lieux.jpgLa 11ème conférence internationale de Sakyadhita sur les femmes bouddhistes se tiendra au Monastère de la Lumière Universelle dans le centre de Ho Chi Minh Ville (anciennement Saigon). Cette métropole animée se situe sur la rive ouest du fleuve Mékong, l’un des plus grands et des plus beaux fleuves d’Asie. Ho Chi Minh Ville est le centre commercial et industriel du Vietnam. En plus de ses nombreux et ravissants temples et pagodes, la ville est aussi animée par les motos, les voitures, les usines, les restaurants et le commerce. Les Vietnamiens parlent une langue tonale transcrite dans un alphabet phonétique occidental. Bien qu’au départ le vietnamien était écrit dans des caractères chinois, aujourd’hui seuls les érudits et les moines savent lire ou écrire ces caractères. La plupart des jeunes parlent un peu l’anglais, les plus vieux peuvent parler le français, et les Vietnamiens d’ascendance chinoise peuvent parler le chinois.

Sakyadhita---.jpg

Voyager au Vietnam

Il peut faire très chaud et très humide à Ho Chi Minh Ville en décembre et en janvier, la température avoisinant le jour 95°F (32°C). Il fait très frais et humide la nuit et au petit matin, la température pouvant descendre jusqu’à 60°F (15°C). Il fait beaucoup plus frais dans le nord.

Tous les voyageurs se rendant en République Socialiste du Vietnam ont besoin d’un passeport (encore valide au moins six mois après la date d’entrée) et d’un visa. Contactez l’ambassade du Vietnam de votre pays pour avoir des informations sur les conditions d’obtention et de demande d’un visa. Assurez-vous de prendre en compte le temps nécessaire au traitement de votre dossier.


Pour tout renseignement, Sakyadhita en France – www.sakyadhita.fr

Sakyadhita-fille.jpg

Sakyadhita---.jpg

Previous articleLa Paix vue par Victor Hugo
Next articleLivre – Sous les Yourtes de Mongolie, Avec les Fils de la Steppe, de Marc Alaux