Accueil Espace Bouddhiste Culture Québec — Sutra : danse contemporaine et Kung-fu sur scène

Québec — Sutra : danse contemporaine et Kung-fu sur scène

21
1

29.10.2009

Scène tirée de « Sutra », une chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui
Scène tirée de « Sutra », une chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui

Sutra prend l’affiche de la salle Maisonneuve de la Place des Arts le 4 novema bre pour 5 représentations exceptionnelles à Montréal. Sutra, c’est une chorégraphie pour un danseur, 17 moines bouddhistes et 21 caisses de bois signée Sidi Larbi Cherkaoui.

M. Cherkaoui danse lui-même avec les moines maîtres de kung-fu. Ils sont accompagnés par 5 musiciens installés derrière un mur translucide.

Fasciné par le bouddhisme

Ce spectacle a été créé lors d’un séjour au temple Shaolin de la province de Henan, le plus vieux monastère Mahayana de Chine.

Fasciné par le bouddhisme et le paradoxe incarné par ces moines pacifistes dédiés aux arts martiaux, Sidi Larbi Cherkaoui s’est inspiré de « leur façon de s’identifier au monde qui les entoure, de leur extraordinaire habileté à incarner l’essence d’un tigre, d’une grue ou d’un serpent, et de passer de l’intérieur à l’extérieur, du yin au yang ».

Avec délicatesse, respect et émerveillement, il partage avec nous son séjour au temple de Shaolin. Esthétique et sentimental, Sutra pointe l’endroit exact de la quête humaniste de Sidi Larbi Cherkaoui.

Le Monde

Scène de « Sutra », une chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui
Scène de « Sutra », une chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui

Sutra a été présenté en première mondiale au Sadler’s Wells de Londres en mai 2008. Le spectacle a reçu l’assentiment de la critique et du public, dans des dizaines de festivals et de villes européennes.

Un chorégraphe célébré

Sidi Larbi Cherkaoui est né en 1976 à Anvers, d’une mère belge et d’un père marocain. Le chorégraphe est nommé « Chorégraphe de l’année 2008 » par le magazine européen ballettanz et obtient le prix allemand Kairos en 2009. Sidi Larbi Cherkaoui a fondé sa nouvelle compagnie baptisée Eastman cette année. En résidence à la Toneelhuis de Anvers en Belgique, depuis 2007, il reprendra Foi en 2010 avec sa compagnie, et donnera forme plus tard à Babel, troisième partie d’une trilogie commencée avec Foi et Myth.

Après le spectacle du 6 novembre, le public pourra rencontrer les artistes de Sutra.

Sutra

– Avec Sidi Larbi Cherkaoui, 17 moines bouddhistes et 21 caisses de bois
– Chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui
– Musique de Szymon Brzóska
– Scénographie de Antony Gormley
– Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts
du 4 au 8 novembre


Source : www.radio-canada.ca

Previous articleLivre blanc – Protection et Développement de la culture tibétaine (intégral)
Next articleDrubchoe de la pratique du Bouddha Amitabha sur les dix niveaux

1 commentaire

  1. Québec — Sutra : danse contemporaine et Kung-fu sur scène
    Petite Correction :
    Sidi Larbi Cherkaoui ne danse pas LUI-MÊME, mais le chorégraphe à choisi (comme dans la plupart de ses spectacles) des danseurs qui lui ressemble. Le danseurs de Sutra qui danse avec s’appelle Ali Ben Lotfi Thabet. On l’entend aussi losrque le petit shaolin cri son nom dans le spectacle.

Comments are closed.