Accueil Espace Bouddhiste Ecologie 22 avril – Journée mondiale de la Terre : une Célébration de...

22 avril – Journée mondiale de la Terre : une Célébration de la Nature

8
0
Journée mondiale de la Terre
Journée mondiale de la Terre

Cet évènement célébré tous les ans depuis 1970 à la date du 22 avril, est désormais considéré comme la journée environnementale la plus importante dans le monde.

Grâce à l’impulsion de son fondateur Gaylord Nelson, la journée mondiale de la Terre est aujourd’hui célébrée par plus de 500 millions de personnes à travers 184 pays. L’objectif de cet événement est de mobiliser la population à la nécessité de protéger la planète.

Un pari sur l’environnement

Le 22 avril 1970, date à laquelle la journée de la Terre fut célébrée pour la toute première fois, le sénateur américain Gaylord Nelson encouragea les étudiants à mettre en place des projets de sensibilisation à l’environnement au sein de leurs communautés.

Afin de mettre en valeur l’enjeu environnemental au niveau national, Nelson organisa la première manifestation environnementale sur le territoire américain dans le but d’interpeler le gouvernement et sa politique.

Selon le sénateur « C’était un pari, mais cela a fonctionné ». En effet, grâce à cet évènement, l’EPA (Agence de Protection de l’Environnement des États-Unis) fut créée et de nombreuses campagnes de sensibilisation ont été menées à travers le monde, contribuant à la mise en place du Sommet de la Terre des Nations Unies à Rio de Janeiro en 1992.

Les activités

Contrairement à l’Europe et notamment à la France, la journée mondiale de la Terre est massivement célébrée aux États-Unis et au Québec particulièrement dans les écoles où les élèves, parents et professeurs se portent volontaires pour améliorer l’environnement. Parmi ces actions figurent la création de jardins, le recyclage et tri sélectif, l’économie d’énergie qui permettrait aux écoles de réduire leur facture d’électricité.


Une journée bouddhiste?

Sensibles aux problèmes environnementaux, nombre de bouddhistes mènent des actions environnementales depuis des années, contribuant ainsi à réaliser ce vœu de Bouddha Sakyamuni :

« Que tous les êtres vivants

soient en sécurité et en paix,

les êtres forts ou frêles

grands ou petits,

visibles ou invisibles,

proches ou lointains,

déjà nés ou encore à naître… »

[Metta Soutra]

Cette journée mondiale de la Terre est en effet, une occasion unique pour les bouddhistes du monde, conscients de leur devoir envers la nature, de se rappeler qu’en aucun cas, l’exploitation de la nature à des fins personnelles et financières, ne saurait conduire au bonheur véritable.


Previous articleLes Inspirations Bouddhistes d’Anton – La Pépite d’Or
Next articleLes Autochtones du Canada sur les Traces des Tibétains