Accueil Espace Bouddhiste Art Sacré Statue du luohan Tâmrabhadra

Statue du luohan Tâmrabhadra

30
0

luohan-tamrabhadra.jpg

Statue du luohan Tâmrabhadra
Chine septentrionale

Dynasties Liao-Jin (Xe-XIIIe siècle)
Terre cuite glaçurée
H : 123 cm
Don T.T.Tsui
MA 6323


Le terme luohan (sanskrit arhat) qualifie les disciples directs du Buddha, parvenus en Nirvâna, et l’idéal de la quête bouddhique. Cette statue du méditant hiératique au chapelet d’une rare qualité, traduit la quiétude particulière de la concentration, faite de vigilance et de détermination. Par la monumentalité et l’équilibre de la figure, la vérité plastique du corps et du kâsâya qui le drape, l’expressivité caractéristique de la période Liao-Jin (Xe-XIIIe siècle) dans le portrait hautement individualisé, cette oeuvre manifeste d’une filiation avec la tradition réaliste de l’époque Tang (618-907). La comparaison avec des gravures d’arhats exécutés sous les Song du Nord (960-1127) permet l’identification de cette statue avec celle du sixième disciple, Danmoluobatuo (Sanskrit : Tâmrabhadra), envoyé par le Buddha à Ceylan.


L’oeuvre résulte du syncrétisme entre l’art des sculptures en terre séchée réservées aux statues de culte aux époques précédentes, et l’art de la céramique, utilisant la glaçure des « trois couleurs », dans la tradition chinoise des substituts funéraires.


http://www.guimet.fr/fr/collections/chine/143-statue-du-luohan-tamrabhadra

Previous articleBuddha Mâravijaya
Next articleLimoges : Un deuxième temple bientôt inauguré