Accueil Espace Bouddhiste Culture Qi Gong

Qi Gong

52
0

qi_gong.jpgInspiré de la métaphysique taoïste et façonné par différents courants philosophiques et spirituels (en particulier la cosmologie du Yin et du Yang), le Qi Gong est un art énergétique qui repose sur la maîtrise de l’énergie vitale. Il combine exercices physiques et science de la respiration. Au programme d’une séance de Qi Gong, une succession de mouvements lents, des exercices de respiration et de concentration… Pour profiter, à l’arrivée, des nombreux bienfaits de cette discipline énergétique sur le corps et sur l’esprit !

Qu’est-ce que le Qi Gong ?

Le Qi Gong (du chinois « qi », qui signifie « énergie », et « gong », que l’on peut traduire par « exercice » ou « but recherché ») est une discipline chinoise millénaire qui repose sur le travail et la maîtrise de l’énergie.

Son objectif ? Améliorer la circulation de l’énergie dans le corps, par des mouvements de gymnastique douce. Le Qi Gong est donc un moyen d’entretenir sa santé, tout en atteignant un état de calme intérieur. On distingue différentes formes de Qi Gong : le Don Gong, un Qi Gong dynamique ; le Zhuang Gong, un Qi Gong statique, le Jing Gong, un Qi Gong méditatif… Toutes ces méthodes agissent à la fois sur le corps et l’esprit.

Cette discipline consiste en un ensemble de pratiques énergétiques qui ont pour finalité l’épanouissement individuel et l’harmonie entre le corps et l’esprit. Il existe des centaines de méthodes de Qi Gong en Chine, mais toutes combinent travail du corps (xing ti), travail sur la respiration (hu xi) et exercices de concentration (yi ni). Ainsi, le Qi Gong agit à la fois sur le corps (jing), l’énergie (qi) et l’esprit (shen). La pratique du Qi Gong se décompose en trois temps forts : on commence par apprendre à placer son corps et à maîtriser les postures. Puis, on travaille plus spécifiquement la respiration, en découvrant notamment comment « acquérir l’enracinement » et renforcer ses capacités de concentration. Enfin, une troisième étape met plus particulièrement l’accent sur la circulation du Qi proprement dite. Accessible à tous, sans contre-indication, le Qi Gong se pratique à tous les âges de la vie, seul ou avec un professeur. Les femmes enceintes éviteront toutefois de réaliser les exercices les plus toniques. Une séance dure en moyenne de 45 minutes à 1h30. On recommande au minimum 2 à 3 séances par semaine.


– Lire la suite sur : www.cosmopolitan.fr




Previous articleLe Bouddhisme en Mongolie
Next articleAvec le temps…