Accueil Espace Bouddhiste Voyages Oct. 2008 — Un Voyage en Inde avec Thich Nhat Hanh

Oct. 2008 — Un Voyage en Inde avec Thich Nhat Hanh

5
0

Retraite et enseignements en Inde, en octobre 2008

Un voyage exceptionnel en Inde

avec Thich Nhat Hanh et la Sangha monastique du Village des Pruniers.

Pèlerinage “Dans les Pas du Bouddha” : du 20 au 29 Octobre 2008

Thich Nhat Hanh
Thich Nhat Hanh
Voici une opportunité rare et merveilleuse de voyager en compagnie du Maitre Thich Nhat Hanh, dont la pratique inspirante de la pleine conscience et son amour profond pour le Bouddha guideront le voyage. Thây qui a écrit l’histoire de la vie du Bouddha dans le livre « Sur les Traces de Siddhârta », nous permettra de connaître, expérimenter et réaliser le Bouddha. Sœur Chan Khong et d’autres moines et nonnes du Village des Pruniers l’accompagneront, ainsi que le Dharmacharya Shantum, qui organise les pèlerinages intitulés « Dans les Pas du Bouddha » pour Thay depuis vingt ans.

Nous visiterons ensemble les lieux où le Bouddha historique a vécu et enseigné, nous irons à Bodhgaya, lieu où il atteignit l’illumination sous l’arbre de la Bodhi*, à Sarnath au Parc des Cerfs où il offrit son premier enseignement, à Rajgir à ses places de méditation favorites comme le Pic des Vautours et le Bosquet de Bambous . Nous visiterons également la célèbre ancienne Université Bouddhiste à Nalanda et la ville sainte Hindou de Varanasi sur les berges du Gange. La dernière nuit de notre pèlerinage nous célèbrerons le festival de la lumière, Diwali.

Pour en savoir un peu plus sur la signification de chacun de ces sites veuillez consulter notre site Internet www.buddhapath.com (site en anglais).

Durant notre voyage, tout comme lors d’une retraite nous maintiendrons l’attention à la pratique. Thây ainsi que d’autres pratiquants seniors partagerons avec nous des enseignements, des histoires du Bouddha ainsi que la pratique de la méditation et de la pleine conscience. De cette façon le Bouddha deviendra vivant non seulement en tant que personne historique, mais aussi dans l’ici et le maintenant, comme quelqu’un qui a un rapport avec notre vie quotidienne d’aujourd’hui.

Thay_Tich_Nhat_hanh.gifIl y 2560 ans de cela, en Inde, le Bouddha réalisa le chemin de la libération pour lui-même, lui permettant ainsi d’aider les autres à se libérer eux-mêmes par le biais de leur propre pratique. Ses enseignements se répandirent du Nord de l’Inde à beaucoup d’autres coins du subcontinent indien. Mais vers le milieu du XXème siècle le Bouddhisme avait pour ainsi dire disparu de l’Inde. Persécutés par des dictateurs violents, les disciples du Bouddha émigrèrent en Asie (Tibet, Népal, Bhutan, Thaïlande, Cambodge, Laos, Vietnam, Chine, Corée et Japon), ayant su éviter, au nom de la sagesse et de la compassion, de répondre à la violence par de la violence.

En 1956, le Dr Ambedkar libéra beaucoup de Dalits, anciennement appelés « Intouchables » (la plus basse caste en Inde), en les convertissant au Bouddhisme afin d’acquérir une certaine égalité vis-à-vis des autres citoyens indiens. Cette année-là un demi million d’Intouchables furent convertis en un seul jour ; malheureusement, le Dr Ambedkar décéda peu après, sans avoir eu le temps de former ces Bouddhistes récemment convertis ni leur permettre de saisir l’essentiel des enseignements du Bouddha. De ce fait, aujourd’hui dans le pays natal du Bouddhisme, alors que les Hindous et les Musulmans sont très nombreux, les Bouddhistes ne représentent qu’une part infime de la population. Ainsi, beaucoup parmi eux n’ont jamais pu recevoir les enseignements authentiques du Bouddha.

Le voyage de Thich Nhat Hanh en Inde est le fruit de beaucoup d’années de préparation par nos amis Shantum, Gitu et un nombre d’activistes sociaux, d’éducateurs, d’hommes d’affaires et d’intellectuels Indiens. Ils souhaitent ramener la sagesse, la douceur et la profondeur de Thây, ainsi que le message d’Eveil du Bouddha, en Inde. A son âge avancé, c’est peut-être le dernier voyage de Thây dans ce pays. Nous voulons aborder la situation de l’Inde aujourd’hui, en partageant le message de transformation et de guérison aussi bien avec les riches et les puissants qu’avec les plus démunis d’entre les démunis. Une demi-journée de pleine conscience aura lieu pour quelques 400 000 Dalits de Nagpur. Lors d’une retraite de 3 jours, Thây aura l’occasion de s’adresser à 700 instituteurs de Dehra Dun et à 800 professionnels de santé venus de toute l’Inde, à des chefs de grandes entreprises ainsi qu’à des parlementaires de Delhi. Nous mettrons particulièrement l’accent sur la pratique auprès des adolescents : les monastiques passeront presque tous les matins du voyage à intervenir dans une trentaine de lycées d’élites.

Les dix derniers jours de ce voyage, du 20 au 29 octobre, nous aurons l’opportunité exceptionnelle d’assister à une retraite itinérante qui commencera au Parc des Cerfs où le Bouddha livra ses premiers enseignements. Ensuite, nous aurons l’occasion de découvrir la même atmosphère qu’à l’époque où le Bouddha faisait l’expérience de l’Eveil, avec les jeunes éleveurs de buffles et les petits enfants qui offraient de la nourriture au moine Siddhârta. Marchant dans les pas du Bouddha et touchant cette atmosphère sacrée stimulera peut-être notre propre Eveil ! Nous passerons plusieurs jours sur le Pic du Vautour, où le Bouddha passait lui-même beaucoup de temps à offrir ses merveilleux discours du dharma. Thây donnera aussi des discours du dharma et transmettra les Cinq et les Quatorze Entraînements à la Pleine Conscience.

Shantum et l’Ahimsa Trust ne peuvent pas couvrir tous les frais de Thây et de sa délégation de 30 monastiques qui le suivront. C’est pourquoi nous avons proposé la contribution/donation que vous trouverez présentée sous la forme d’une fiche d’inscription pour participer au voyage.

– Si vous êtes intéressés pour participer à ce voyage: UH-office@plumvillage.org

DVD-Thich-nhat-hanh.jpg

Previous articleOuverture d’un Institut Confucius à Montpellier début octobre
Next article13 déc. 2008 – Le Festival du Cochon en Chine