Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux La mort de l’Abbé Pierre

La mort de l’Abbé Pierre

11
0

Abbé Pierre
Abbé Pierre
L’Abbé Pierre est mort cette nuit à l’âge de 94 ans.

Fondateur d’Emmaüs, défenseur des déhérités, résistant en 1942 et ancien député, l’Abbé Pierre se fera connaître par son appel à la radio du 1er Février 1954 où il lance « l’Insurrection à la Bonté ».

L’Insurrection à la Bonté, quel terme fort et direct ! Les bouddhistes pourraient dire « la compassion agissante », façon plus douce de parler d’une même réalité. « La Sainte colère » de l’Abbé Pierre pourrait t-elle se traduire par la détermination du « bouddhiste ordinaire » à ouvrir les yeux sur les autres?

L’Abbé Pierre a su mobiliser les coeurs, de façon concrète. Il est troublant de voir actuellement si peu d’organisations d’aide bouddhiste, de secours bouddhiques au chevet des catastrophes et des pauvres…

L’exemple de l’Abbé Pierre est aussi un message pour tous les bouddhistes.

Comment le Dharma peut-il prendre un tour plus engagé dans nos sociétés modernes ? Le vrai bouddhisme engagé ne serait-il pas fraternel? L’Abbé Pierre a toujours répété : « Il faut être capable de s’indigner. » A nous de répondre : « Nous sommes capables d’agir. »

Merci cher Abbé Pierre de nous avoir conscientiser depuis tant d’années. Vous êtes l’incarnation de la bonté et à ce titre, vous rejoignez Mère Thérésa. Vous avez bien mérité le repos. A nous de continuer…


Belle et bonne journée à tous.

Alain Delaporte-Digard

www.buddhachannel.tv

Previous articleBirmanie — Un éléphant blanc, augure de changement et de bonheur, capturé
Next articleExposition – L’Âge d’or de l’Inde classique – L’Empire des Gupta