Accueil Espace Bouddhiste Culture Danse du Vajra : Danse pour le bien des êtres

Danse du Vajra : Danse pour le bien des êtres

logo250.png

Dans l’Enseignement Dzogchen, Vajra signifie notre véritable nature, la condition véritable de tous les phénomènes. La danse du Vajra est une méthode importante qui utilise son et mouvement comme moyens pour intégrer les trois aspects de notre existence – corps, voix et esprit – dans la connaissance de notre véritable nature.
La danse du Vajra est un cycle de danses formant une pratique spéciale et effective pour restaurer l’état naturel de tout notre être, nous permettant d’actualiser notre potentiel réel.
Ceci nous aide à développer naturellement clarté et compassion envers les autres comme envers nous-mêmes. Elle nous apporte bénéfices et régénération en harmonisant nos conditions physique, mentale et émotionnelle.
Douze pratiquants, six femmes et six hommes, dansent ensemble sur un grand mandala de cinq couleurs, qui symbolise la correspondance entre la dimension interne de l’individu et la dimension externe du monde.
Les mouvements lents et coordonnés, alors que nous chantons doucement et pratiquons ensemble en pleine conscience, produisent une expérience de relaxation profonde et un état calme de l’esprit; ils nous aident à intégrer cette présence dans les différentes circonstances de notre vie.
Dans la Danse du Vajra pour le bien des êtres, les danseurs sont accompagnés par la musique et les syllabes chantées du mantra des Six Espaces de Samantabhadra, le bouddha primordial, symbolisant notre véritable nature.
La Danse du Vajra pour le bien des êtres peut être pratiquée par quiconque le souhaite et, aussi longtemps que son origine et son intégrité sont reconnues et respectées, elle peut être utilisée comme une méthode pour enrichir tout chemin spirituel.

Previous articleL’histoire du Japon – le Catholicisme et l’Islam – audio
Next articleÀ Pékin, pour un steak d’Hippopotame