Accueil Espace Bouddhiste Voyages Yunnan : la Réserve naturelle de Xishunangbanna célèbre son 50e Aniversaire

Yunnan : la Réserve naturelle de Xishunangbanna célèbre son 50e Aniversaire

6
1

_1-3.jpg

Cette réserve de biosphère de niveau national est réputée pour ses forêts tropicales et ses éléphants d’Asie. Elle abrite 31 espèces de plantes et 114 espèces d’animaux sauvages protégées en priorité par l’État. Depuis 50 ans, Xishuangbanna a réalisé des accomplissements remarquables dans les domaines de la protection des ressources naturelles, des études scientifiques, de la vulgarisation des sciences naturelles et du tourisme écologique. En septembre 2008, la réserve avait déjà reçu plus de quatre millions de visiteurs venus sur place participer aux activités de vulgarisation des connaissances naturelles.

La présentation de Xishuangbanna:

La préfecture autonome dai de Xishuangbanna (西双版纳傣族自治州 ; pinyin : Xīshuāngbǎnnà dǎizú Zìzhìzhōu) est une subdivision administrative du sud de la province du Yunnan en Chine. Son chef-lieu est la ville de Jinghong.

Sur ses 19 184 km² de territoire, les sites touristiques occupent 1 202 km² et les réserves naturelles 2 064 km².

La préfecture est parfois appelée « jardin céleste » pour sa végétation luxuriante étagée et sa forêt tropicale où vit une grande diversité d’animaux et plantes. Renommée pour être un gigantesque zoo naturel, la forêt tropicale du Xishuangbanna est l’habitat de plus de 500 espèces de mammifères, plus de 300 espèces d’oiseaux, plus de 40 espèces d’amphibiens et plus de 60 espèces de reptiles, dont le fameux boa constrictor. Figurant dans la liste mondiale des espèces protégées, on y trouve l’éléphant d’Asie, le pic-noir à col blanc, le tigre du Bengale et le léopard.

Passiflora xishuangbannaensis

2006112859301.jpg

Treize espèces animales jouissent de la protection de l’État, comme le loris, le singe gibbon, la grue à col rouge, et le paon vert, symbole de paix, bonheur et chance pour le peuple Dai et dont les postures gracieuses font pâlir d’envie nombre de danseurs professionnels. La région abrite aussi plus de 5 000 espèces végétales, soit un sixième du total national, ce qui lui vaut le sobriquet de « joyaux sur la couronne du royaume des plantes ». Passiflora xishuangbannaensis est une espèce de Passiflora qui est découverte récemment à Xishuangbanna.

Parmi les plus belles plantes du Xishuangbanna, on peut citer la « fleur changeant de couleur » qui change de couleur trois fois par jour, la « plante dansante » dont les feuilles s’animent en réponse au son, et le « fruit mystérieux » dont le goût alterne entre acide et sucré. On trouve des variétés d’arbre aux origines millénaires dans les forêts du Xishuangbanna. Le « Roi des théiers », que l’on dit âgé de plus de 800 ans, nous rappelle que le Xishuangbanna est un berceau naturel du thé. Au Xishuangbanna, un proverbe dit : « Un seul arbre peut faire une forêt. Une vieille branche peut fleurir et donner des fruits. »

Transports

Il faut environ 20 heures pour parcourir les 700 km de route qui séparent Kunming du Xishuangbanna. On peut aussi s’y rendre en avion, le vol quotidien au départ de Kunming prend 50 minutes. L’aéroport affrète également des charters pour Chengdu, Chongqing, Bangkok et d’autres grandes villes de la région.


Source: french.china.org.cn->
Autre source: wikipedia

Previous articleD’anciennes civilisations ressucitées par ordinateur
Next articleL’Amour par Khalil Gibran

1 commentaire

  1. Yunnan : la Réserve naturelle de Xishunangbanna célèbre son 50e Aniversaire
    il serait trés interressant de connaitre le nom des plantes auquelles l’article fait allusion.

Comments are closed.