Accueil Espace Bouddhiste Voyages Pakistan et Sri Lanka – Unis pour la Promotion des Sites bouddhistes

Pakistan et Sri Lanka – Unis pour la Promotion des Sites bouddhistes

6
0

LE PAKISTAN ET LE SRI LANKA VONT PROMOUVOIR ENSEMBLES LEURS SITES BOUDDHISTES [[Traduit de l’Anglais par Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv ]]


09.07.2008

Pakistan_Buddha2.jpgCOLOMBO, Sri Lanka – Le Haut Commissaire pour le Pakistan au Sri Lanka Shahzad A. Chaudhry a déclaré hier au cours d’une entrevue avec « The Traveller », que l’héritage du Ghandara au Pakistan faisait maintenant partie d’un patrimoine mondial à préserver, protéger et dont les trouvailles archéologiques du Seigneur Bouddha devaient être exposées.

« L’ héritage bouddhiste ne concerne pas seulement Ghandara, qui a une histoire de 3500 ans parvenant à focaliser l’attention, mais des trouvailles plus récentes tels qu’une ville enterrée excavée à Balochistan vieille de 500 ans », précise t-il.

C’est une partie de notre héritage combiné que nous devons partager avec d’autres, explique t-il.

En fait, la région entière de Ghandara était une région bouddhiste qui s’étendait de Taxila au Pakistan, à l’ouest de Kaboul en Afghanistan précise t-il, ajoutant que Taxila était une source de l’école Mahayana du bouddhisme dirigée par nombre de rois et d’envahisseurs comme Alexandre le grand, rajah Ambi, Chandra Gupta Maurya, Bindusara, Kunala, Kushana, Asoka etc. Aujourd’hui, elle est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Chaudhry a souligné la nécessité de préserver les emplacements historiques et religieux tels que Taxila et a indiqué que le gouvernement du Pakistan avait conservé la piste bouddhiste dans le pays pour la postérité.

« La piste de Ghandara était sur la route de la soie et beaucoup de pèlerins bouddhistes de différents pays tels que la Chine, le Vietnam, le Japon etc. visitaient les sites de cet itinéraire historique », raconte t-il.

Avant de créer une prise de conscience en Occident, il est plus important que les peuples des pays bouddhistes réalisent l’importance de ces sites et qu’ils les explorent, note t-il.

De l’autre côté, le Pakistan prend conscience

Il a souligné la nécessité de favoriser le tourisme bilatéral entre le Sri Lanka et le Pakistan et a ajouté qu’il fallait créer une plus grande prise de conscience concernant les endroits d’intérêt touristique au Pakistan, parmi les Srilankais.

Le Sri Lanka étant un pays principalement bouddhiste, il possède de nombreux sites historiques bouddhistes tels que la piste de Ghandara avec des endroits comme Taxila, la Vallée de Swat etc. qui seraient d’un immense intérêt à son peuple, note t-il.

Interrogé sur le nombre de Pakistanais visitant le Sri Lanka par an, il avance une moyenne de 5000 personnes. Mais positif, il prévoie l’augmentation de ce nombre grâce à une campagne correctement menée par les autorités du tourisme des deux pays, ajoute Chaudhry.

D’une autre part, le Sri Lanka a un avantage sur les autres destinations touristiques étant un pays accessible pour beaucoup, il devrait en profiter. Le Pakistan est l’un des pays que le Sri Lanka pourrait viser, croit-il.

Chaudhry a été fortement impressionné par ce que le Sri Lanka avait à offrir en éco-tourisme entre autres aspects du tourisme.

« Le pouvoir d’achat des Pakistanais s’est rapidement développé au cours des années et le Sri Lanka pourrait viser certains touristes pakistanais qui visitent des pays tels que le Royaume Uni, les États-Unis et d’autres pays, avec un marketing approprié et une campagne de sensibilisation, dt-il.

Dans un sondage effectué à Londres en 2007, il a été révélé que les touristes pakistanais avaient dépensé plus que les autres, indique le Haut Commissaire.

Il y a suffisamment de place pour la promotion du tourisme bilatéral entre les deux pays, avec l’accord récemment signé de services aériens entre les deux pays, avec la permission accordée pour que 14 vols soient prévus par semaine entre le Sri Lanka et le Pakistan, dit-il.


Source : The Island->

Previous articleLe jeu Free Rice a déjà rapporté 21 milliards de grains de riz
Next articleMaître Kosen 3