Accueil Espace Bouddhiste Voyages Bangkok la bouillonnante

Bangkok la bouillonnante

20
0

La première étape d’un voyage de deux semaines en Thaïlande qui débute au cœur de sa capitale. Une métropole effrayante qui cache son apparence tant elle regorge de surprises dans chaque coin de son immense étendue. Récit de découvertes inattendues.

thailande-3.jpg

Tout juste débarqués d’un vol du matin venant de Phuket, mes compagnons de voyage et moi avons découvert la capitale de la Thaïlande. 14 millions d’habitants peuplent cette capitale bruyante, odorante et remplie de vie. Premier constat, et c’est le cas pour tout le pays, il y fait très chaud et humide, les rayons du soleil alourdissant cette chaleur qui vous prend à la gorge. Après un petit-déjeuner, nous décidons de nous rendre dans Chinatown en Sky Train, un des seuls moyens de transport public de la ville. Au-dessus de la route, il permet d’apprécier une jolie vue sur les gratte-ciels.

À la découverte de Chinatown

Le quartier de Bangkok, aussi appelé Yaowarat, existe depuis 1782, lorsque la population chinoise, constituée majoritairement de travailleurs participant à la construction de la ville qui furent chassés d’un autre quartier, Ko Ratanakosin, par le gouvernement. À l’image de Bangkok, le quartier pullule de petits stands roulants proposant de la nourriture plus ou moins fraîche. Le bruit, le monde et la chaleur nous plombent pour notre première journée dans la ville. Nous déambulons dans un marché couvert où l’on trouve toute sorte de produits, du gadget pour portable jusqu’aux tapis pour salon. Des locaux et des vendeurs traversent avec leurs chariots et leurs mobylettes dans des allées étroites et bondées. Nous mangeons dans un restaurant thaï au bord de Chinatown, les plats thaïs à base de poulets, de crevettes ou de riz sont délicieux et pas toujours épicés.

Le repos au Banyan Tree

Le soir, nous décidons de profiter de la piscine de l’Hôtel Banyan Tree située au 21e étage, elle permet d’avoir une vue dominante sur toute la ville. Le coucher de soleil se révèle être un moment magique. L’hôtel possède un skybar, le Moon Bar, au 59e où nous nous rendons pour siroter des cocktails et découvrir une vue cette fois-ci à 360 degrés sur Bangkok. Moment de plaisir après une journée éreintante.

Le lendemain, nous allons dans le centre historique de la ville, non loin du Palais Royal et du Wat Pho avec son buddha couché, le temple Wat Ahrun se dresse sur les berges du tumultueux fleuve Mao Nan Chao Phraya. Le temple d’allure militaire est recouvert de morceaux de faïences, il marqua le renouveau de Bangkok après la chute d’Ayuthaya, l’ancienne capitale du Siam. Nous revenons sur l’autre rive du fleuve en longtail boat pour nous rendre en tuc-tuc au buddha debout.


Lire la suite sur : www.lejournalinternational.fr




Previous articleÉthique et destinée du Confucianisme
Next articleProgramme Buddhachannel 2