Accueil Espace Bouddhiste Animaux Les deux pandas arriveront au printemps au parc Pairi Daiza

Les deux pandas arriveront au printemps au parc Pairi Daiza

11
0

panda-3.jpg

La Chine prêtera bien un couple de pandas géants au parc animalier de Pairi Daiza, à Brugelette, a confirmé le Premier ministre chinois Li Keqiang à son homologue belge Elio Di Rupo, qu’il a rencontré mercredi matin.

C’est le Premier ministre chinois lui-même qui a abordé le sujet, pour indiquer que la demande du parc Pairi Daiza d’accueillir deux pandas géants était acceptée. Le contrat devrait être signé incessamment, a précisé Elio Di Rupo à l’Agence Belga.

« La venue de ces deux pandas constitue un honneur pour la Belgique et illustre la confiance qui existe entre nos deux pays », a-t-il souligné.

Le parc menait depuis mars 2012 des négociations avec les autorités chinoises afin de pouvoir accueillir deux ursidés. L’aboutissement du dossier avait suscité l’émoi du Zoo d’Anvers, qui a déploré dans la presse de ne pas recevoir lui-même les pandas.

L’aboutissement d’un travail « acharné »

Les deux pandas arriveront en Belgique au printemps 2014, indique mercredi Pairi Daiza dans un communiqué de presse.

Le parc animalier accueillera le couple pendant 15 ans et se félicite de l’aboutissement d’un travail « acharné et particulièrement intense, marqué par de fréquents déplacements entre la Chine et la Belgique ».

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre d’un programme international de sauvegarde et de reproduction des pandas géants, emblèmes des espèces en voie de disparition, précise le parc dans son communiqué.

« Pairi Daiza a entamé il y a quelques mois, au coeur de son jardin chinois, la construction d’installations ultramodernes parfaitement intégrées dans un paysage du Sichuan reconstitué », ajoute le parc. Une équipe de scientifiques chinois sera également sur place en permanence pour veiller à la santé des deux pandas, âgés de quatre ans.

Pairi Daiza menait depuis mars 2012 des négociations avec les autorités chinoises afin de pouvoir accueillir ces deux ursidés. L’aboutissement du dossier a suscité l’émoi du Zoo d’Anvers, qui a déploré dans la presse de ne pas recevoir lui-même les pandas.


Source : www.dhnet.be




Previous articleArt bouddhique – Le geste de l’enseignement ou de la mise en marche de la roue de la Loi : dharmacakramudrâ
Next articleÀ Pékin, payez votre ticket de métro avec des bouteilles plastiques