Accueil Espace Bouddhiste Bouddhisme Le Dalaï Lama soutiendrait une femme pour lui succéder

Le Dalaï Lama soutiendrait une femme pour lui succéder

8
0

dalai-7.jpgRELIGION – Alors que plusieurs chefs religieux rechignent à l’idée qu’une femme accède à des postes de haut rang, le dalaï-lama exprime une vision bien plus progressiste: sa Sainteté a déclaré qu’il serait heureux si une femme devait lui succéder.

Cathy Newman, présentatrice sur Channel 4 News au Royaume-Uni, a récemment demandé au chef bouddhiste s’il serait heureux d’avoir une femme pour successeur. Il lui a répondu par l’affirmative, sans l’ombre d’une hésitation.

« Je pense que [ce serait] une bonne chose car biologiquement parlant, les femmes ont plus de potentiel pour développer de l’affection ou de l’amour pour autrui, » a expliqué le dalaï-lama à Newman. « Certains scientifiques ont testé deux personnes, un homme et une femme, en train de regarder un certain genre de film. La femme [était] plus sensible: la réponse est plus forte. Alors donc… maintenant que nous sommes au 21ème siècle… les femmes ont plus de potentiel et devraient donc jouer un rôle plus actif pour promouvoir la compassion humaine. »

Le dalaï-lama, qui est le chef spirituel du peuple tibétain, avait déjà par le passé fait allusion à la possibilité d’une femme pour remplir sa fonction. En 2008, un étudiant avait posé la même question à Sa Sainteté et ce dernier aurait répondu: « C’est possible! » En 2009, il s’était lui-même qualifié de féministe, déclarant alors: « N’est-ce pas ainsi que vous appelez quelqu’un qui se bat pour les droits des femmes? »


Lire la suite sur : www.huffingtonpost.fr




Previous articleEn Birmanie, le bouddhisme a aussi ses fondamentalistes
Next articleXinjiang — Dans le Far West chinois