Accueil Espace Bouddhiste Culture Expo — Ofuda, images gravées des temples du Japon

Expo — Ofuda, images gravées des temples du Japon

8
0

Le bouddhisme est aujourd’hui très répandu en Occident. Toutefois, les spécificités du bouddhisme japonais restent très méconnues notamment en France. Le musée Guimet présente actuellement l’exposition « Ofuda, images gravées des temples du Japon. La collection de Bernard Frank » aux galeries du Panthéon bouddhique du 11 mai au 12 septembre. Avec 160 pièces, elle est aujourd’hui la plus complète au monde.

ofudaExpo.jpg

Qu’est-ce qu’un Ofuda?

Un ofuda est une image pieuse xylogravée qui signifie la puissance agissante de la divinité. Il se présente sous la forme d’un feuillet de papier imprimé et incarne le plus souvent un être vénéré dans le bouddhisme japonais ou plus rarement dans le shintoïsme. Les ofuda sont distribués aux fidèles et sont considérés comme un support de dévotion privée et un talisman. En véritable témoignage de la dévotion du croyant, l’ofuda met en relief la pensée bouddhique et ses croyances individuelles.

Le projet

ofuda.jpgLe projet « ofuda » est né il y a une dizaine d’années lorsque la famille du Professeur Bernard Frank confia sa collection d’images au Collège de France. Cet orientaliste français spécialiste du Japon a ainsi mis quarante ans à regrouper plus d’un millier de spécimen au gré de périgrinations à travers tout le pays du Soleil-Levant et près de 2000 lieux sacrés. L’exposition a été conçue par l’équipe Civilisation japonaise du Centre de Recherche sur les Civilisations de l’Asie Orientale en étroite collaboration avec l’Institut des Hautes études Japonaises du Collège de France. Ce sont huit chercheurs et deux équipes japonaises qui se sont livrés à une vaste entreprise de catalogage, d’identification et de publications par le biais d’internet.

La collection de Bernard Franck illustre les quatre-vingt personnages qui composent les six catégories de dieux en six espaces différents : Buddha, Bodhisattva, rois de Science, divinités, kami du Japon, patriarches et moines éminents. Côté pratique, la plupart des ofuda sont mises en regard avec des statuettes représentant la divinité en question.

ofudaExpo1.jpg

Cette exposition est une première en France. Mais c’est avant tout le véritable aboutissement de nombreuses années de recherches pour toute l’équipe mobilisée mais aussi pour la veuve de Bernard Frank, Junko Frank. Elle permettra, espérons-le, de faire découvrir au grand public cette magnifique collection.

Infos pratiques :

Le musée Guimet est ouvert tous les jours sauf le mardi, de 9h45 à 17h45

Métro Iéna

19, rue d’Iéna, 75016, Paris

Site Web : www.guimet.fr

Tarif : 9,50 euros tarifs plein et 7 euros tarif réduit


Emmanuelle Grimaud, pour www.buddhachannel.tv

Previous article6ème Edition du Festival pour la Paix dans le monde
Next articleZem — Je ne peux pas m’empêcher