Accueil Espace Bouddhiste Voyages Le Millénaire de Hanoi, une aubaine pour le tourisme

Le Millénaire de Hanoi, une aubaine pour le tourisme

24
0

26.09.2010

5126-902as.jpgLe Millénaire de Thang Long Hanoi est une opportunité sans précédent pour le tourisme de la capitale. Outre les visiteurs qui seront venus à Hanoi durant cette année, 2010 favorisera l’essor du secteur touristique de la capitale.

Dès le début de l’année, la capitale millénaire du Vietnam a lancé de nombreuses promotions de son tourisme avec pour thème majeur « Thang Long-Hanoi, lieu de convergence du millénaire ». Hanoi a été retenue comme ville hôte de l’Année du tourisme du Vietnam 2010. Elle a beaucoup investi dans ses produits touristiques, lancé des campagnes telles que « Les Hanoiens accueillent les visiteurs chez eux » ou « L’Année du tourisme vert ». Plusieurs événements touristiques ont été organisés, dont le Festival international du Tourisme Thang Long-Hanoi, le Festival des arts culinaires de Hanoi, ou le Concours des guides touristiques…

Le Service municipal de la culture, des sports et du tourisme s’est attaché à étudier des services touristiques variés portant le cachet d’une ville d’histoire et de culture. Des circuits thématiques ont été ouverts, tels que ceux dits de « pèlerinage historique » avec des destinations comme la pagode de Yên Tu, le berceau du bouddhisme vietnamien dans la province de Quang Ninh, la pagode des Parfums, celle de Tây Phuong (Hanoi), ou encore des circuits dans les villages de métier comme Uoc Lê (villages de confection de gio cha, un pâté de viande pilée et frite), Van Phuc (village de la soie), ou Bat Tràng (village de céramique)…

Ces derniers villages de métier variés sont l’une des valeurs culturelles typiques de Hanoi. Tant de choses à découvrir à Hanoi et dans ses banlieues : vestiges historiques, fêtes populaires, anciennes rues, villages antiques… Pourtant le tourisme de la capitale n’exploite pas bien ses valeurs en en faisant des produits touristiques attrayants, estime le président de l’Association nationale des arts folkloriques, Tô Ngoc Thanh. Comment faire afin que les touristes comprennent l’histoire des villages de métier et leurs spécificités ? Comment faire afin qu’ils vivent l’ambiance du travail des artisans, pour que ces villages de métier deviennent des destinations attrayantes du tourisme de Hanoi ? Tant de questions se posent ainsi pour l’industrie sans fumée de la capitale. L’avis de l’ancien directeur du Musée d’ethnographie peut servir de point de départ intéressant : « Les historiens, hommes de culture, ont écrit beaucoup d’ouvrages sur Hanoi. Le personnel du tourisme doit connaître ces recherches afin de les exploiter, ce qui permettra de valoriser le tourisme de la capitale ».

Aujourd’hui, le tourisme culturel est considéré comme un point important du plan de développement du tourisme de la capitale, déclare le vice-directeur du Service municipal de la culture, du sport et du tourisme, Truong Minh Tiên, car bien sûr, les touristes étrangers sont intéressés par les vestiges historiques, les villages de métier et les anciennes rues de la capitale.

Hanoi est riche de valeurs culturelles

La capitale millénaire du Vietnam compte 5.197 sites historiques et culturels dont des destinations incontournables pour tout touriste. Il en est ainsi du site de vestiges dédiés au Président Hô Chi Minh (mausolée, musée), le temple de la Littérature, l’ancienne citadelle impériale, le temple de Ngoc Son… Hanoi comprend également 1.300 villages de métier dont les plus connus sont certainement à ce jour le village de céramique de Bat Tràng, le village de la soie de Van Phuc, le village de la broderie de Quât Dông… Il demeure enfin l’ancien quartier, celui des anciennes 36 rues et corporations, outre des villages antiques comme Duong Lâm, Cu Da… Cette richesse culturelle ne peut manquer de favoriser le développement du tourisme de la ville.


Hoàng Hoa

Source : lecourrier.vnagency.com.vn

Previous articleBruxelles – Matthieu Ricard ou l’art de la méditation (25 sept.)
Next article« Le bouddhisme rend heureux »