Accueil Espace Bouddhiste Ecologie Le Dalai lama préoccupé par le réchauffement climatique suite au déluge de...

Le Dalai lama préoccupé par le réchauffement climatique suite au déluge de Leh

27
1

12.08.2010

dalai-lama-12.jpg

Le chef spirituel tibétain a déclaré mercredi 11 août que le monde devait sérieusement se préoccuper du réchauffement climatique et le considérer comme étant le problème environnemental le plus important.

Lors d’un entretien avec ANI à Amritsar, le Dalai Lama a adressé ses sincères condoléances aux victimes décédées dans les inondations de Leh : « Ce qui s’est passé est extrêmement triste. Ce ne sont que des catastrophes naturelles. Tout ce qu’il nous reste à faire désormais, c’est prier pour les victimes et adresser nos condoléances aux familles qui ont survécu, et également donner pour la reconstruction. », a-t-il dit.

Le Dalai Lama a déclaré que les catastrophes naturelles au Pakistan et en Russie étaient également préoccupantes. Il a dit que pour des écologistes, elles étaient le symptôme du réchauffement de la planète et il a également exprimé sa tristesse à ce sujet.

Sa Sainteté a estimé que la préservation de l’écologie devrait désormais faire partie de nos vies au quotidien. Il a enfin dit que l’Ahimsa, qui fait aujourd’hui partie de la tradition et de la culture de Bharat, était tout à fait pertinent de nos jours.

Le Dalai Lama a fait une halte d’une nuit dans la ville sainte d’Amritsar pendant son voyage qui le menait de New Delhi à Dharamsala.

À lire également sur Buddhachannel :

Inondation au Ladakh — Soutenez la reconstruction

À Leh, en Inde, la panique après le déluge

Chine, Russie, Pakistan — Les phénomènes extrêmes seront plus fréquents


Source: Sify News

Traduction par Brice Andlauer

Previous articleLa visite du Karmapa en Suisse annulée
Next articleEnquête — Près de 23 millions de chrétiens en Chine

1 commentaire

  1. Le Dalai lama préoccupé par le réchauffement climatique suite au déluge de Leh
    Merci de me renseigner si la reconnaissance de Bakula a pu être effectuée ce 12 août. Mes amis de Nîmes -France-dont Aimé Fages, président de l’association culture tibétaine comptaient s’y rendre étant bloqués mais à l’abri à Leh avec les geshés. Savez vous dans quel état se trouve le site du projet que nous défendons à Saboo: Ngari Institut. Merci pour tout

Comments are closed.