Accueil Actus Le rayonnement d’un monastère du bouddhisme tibétain vieux de 700 ans

Le rayonnement d’un monastère du bouddhisme tibétain vieux de 700 ans

22
1

Le monastère Longwu
Le monastère Longwu

Dans le sud du district Tongren du département autonome tibétain Huangnan, dans la province du Qinghai, se dresse un ensemble d’édifices du bouddhisme tibétain, resplendissant et adossé à la montagne. Il s’agit du monastère Longwu, le plus célèbre monastère du bouddhisme tibétain dans la région pastorale du sud de la province du Qinghai.

Construit initialement en 1303, sous la dynastie des Yuan (1271-1368), le monastère Longwu est l’un des plus vieux monastères du bouddhisme tibétain existant dans le Qinghai, mais aussi le plus grand monastère du courant Gelug du sud de la province.

Dans le monastère Dongwu, les passages dallés, les toits dorés, les peintures murales paraissent tous neufs.

Le Bouddha vivant Xiangze, chef adjoint du comité du monastère, est entré au monastère à l’âge de 17 ans pour étudier le bouddhisme.

« À ce moment-là, il n’y avait que deux salles bouddhiques, délabrées. Entre 70 et 80 bonzes vivaient là », se rappelle le Bouddha vivant Xiangze.

Depuis les années 1980, poursuit-il, le monastère Longwu a connu plusieurs restaurations grâce au soutien du gouvernement et aux offrandes des croyants. « Le monastère s’est agrandi progressivement. Aujourd’hui, il a 23 salles canoniques et 500 bonzes. »

Des bonzes du monastère Longwu
Des bonzes du monastère Longwu


« Depuis 2008, le gouvernement a affecté 7,1 millions de yuans dans la réparation et l’aménagement des édifices, le pavement de dalles, la peinture des murs, la restauration des couleurs des poutres et colonnes ornées », explique le Bouddha vivant.

Selon lui, en 2009, le gouvernement a consacré 8,5 millions de yuans dans la construction des résidences collectives pour les bonzes, qui seront achevées dans la seconde moitié de cette année et pourront loger 180 personnes.

Comme le monastère Longwu, d’autres monastères du bouddhisme tibétain dans le district Tongren ont connu de grands changements ces dernières années.

Le monastère Wutunxia dans le village Wutun, qui avait seulement deux salles bouddhiques, possède aujourd’hui une dizaine de salles et tours bouddhiques. Des touristes et adeptes des quatre coins du pays y sont attirés.

Selon le bureau du patrimoine de la province du Qinghai, le gouvernement accorde ces dernières années une importance de plus en plus grande à la préservation des vieux monastères du bouddhisme tibétain. Presque 100 millions de yuans ont été investis durant ces trois dernières années dans la restauration et la préservation des monastères bouddhiques, dont Taer, Qutan et Longwu.


Source: http://french.china.org.cn

Previous articleLa méditation zen, une arme antidouleur ?
Next articleRévérence à Bouddha

1 commentaire

  1. Le rayonnement d’un monastère du bouddhisme tibétain vieux de 700 ans
    attention il ne s’agit pas de bonzes mais de moines
    merci

    anila kunchog drolma

Comments are closed.