Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Les Monastères en Bulgarie

Les Monastères en Bulgarie

7
0

Les monastères sont au nombre de 160 (161 avant que celui de Gorni Voden ait disparu dans une grande incendie). Ils sont situés pour la plupart dans les montagnes et font partie intégrante de l’héritage culturel bulgare. Ils se distinguent par leur beauté architecturale, associée souvent au cadre

Les Monastères en Bulgarie
Les Monastères en Bulgarie
enchanteur de la montagne. Ils n’y a point de moines (à l’exception des plus grands), si ce n’est le vieux prêtre chargé de la gestion. De ce fait, un grand nombre des 160 est dans un piètre état ou tout simplement à l’abandon depuis des années. En revanche, ceux qui restent témoignent d’un passé lointain ou les monastères étaient les protecteurs de l’esprit bulgare, des centres culturels où se développèrent les arts. Le plus grand et somptueux des monastères est celui de Rila, également le lieu touristique le plus visité en Bulgarie. Le second est celui de Bachkovo, dans les abords des Rhodopes et le troisième se situe dans le Balkan Central – le monastère de Troyan.

Les monastères et le tourisme

Aujourd’hui, les cellules vides des moines sont transformés en modeste chambres d’hôtes pour accueillir les visiteurs en quête de quiétude et sérénité. Une seule condition – observer la discrétion. L’effet d’y passer quelques jours est étonnant. Respirer l’air pur, se couper de toute modernité, contempler les paysages environnants et vous voilà en peau neuve. Des visiteurs affluent sans cesse aux grands monastères mais si vous choisissez un lieu moins fréquenté comme Sokolski monastère ou les Sept trônes dans le Balkan, vous y trouverez tout votre bonheur. Les prix, naturellement, sont symboliques.

Les principaux monastères en Bulgarie

– Eglises rupestres d’Ivanovo
– Monastère Oustremski
– Monastère de Rila (le plus grand monastère des Balkans)
– Monastère Les Sept Thrônes
– Monastère rupestre Bassarbovski (Région de Roussé)
– Monastère Kapinovski
– Monastère de Zémen (entre Pernik et Kyustendil)
– Monastère Tchérepichki
– Aladja (le monastère rupestre de la Mer Noire)
– Monastère de Dragalevtzi (Sofia)
– Monastère de Dryanovo
– Monastère rupestre Alboutinski (région de Vidin)
– Monastère de Klissoura
– Monastère de Batchkovo (sud de Plovdiv)
– Monastère de Troyan (Balkan Central)

Source : la-bulgarie.fr

Previous articleLes sages d’Inde
Next articleGustave MOREAU: la peinture comme « Cosa mentale »