Accueil Actus L’Ascension des Femmes dans le Bouddhisme

L’Ascension des Femmes dans le Bouddhisme

5
1

29 Avril 2007

«Imaginez: un temple dont les murs sont placardés de majestueux portraits de femmes d’une sagesse extraordinaire, devant lequel trône Sa Sainteté la dalaï-lama, une femme éclairée, une figure charismatique célébrée dans le monde entier, écoutée par les grandes figures politiques contemporaines.

Vénérable Tenzin Palmo
Vénérable Tenzin Palmo

Imaginez-la entourée de nonnes de haut grade, devant un parterre immense de jeunes nonnes buvant ses paroles. Puis imaginez que l’on vous dise: ‘Tu n’es qu’un homme, tu peux t’asseoir discrètement à l’arrière en gardant le silence. Tiens-toi bien, sinon tu ne seras pas réincarné en femme!’»

En renversant la place réservée séculairement aux femmes dans le bouddhisme, la Vénérable Tenzin Palmo veut frapper les esprits. Crâne rasé, tunique safran et rouge vin enroulée autour du corps, cette Britannique aux yeux bleu clair donnait récemment une conférence au prestigieux Indian International Center à Delhi, dans une salle remplie d’Indiennes quadragénaires.

La nonne britannique, connue mondialement en raison d’un séjour méditatif de douze ans dans une cave, était invitée dans le pays d’origine du Bouddha pour parler de l’inexorable ascension de la gent féminine dans le bouddhisme, une révolution en cours.


Andrée-Marie Dussault pour LE COURRIER

www.buddhachannel.tv

Previous articleNépal — Le changement climatique a bon dos
Next articleBouddhisme et Christianisme : Question de Méthode

1 commentaire

  1. L’Ascension des Femmes dans le Bouddhisme
    ça veut dire quoi l’inexorable ascension de la gent féminine ? quelle connotation derrière ces mots ? Pour quoi ne pas dire la chose autrement ? il y a là quelque chose de péjoratif. Comme le déclarait Karma Lekshe Tsomo, il s’agit simplement de regarder enfin trois cent millions de femmes bouddhistes comme des êtres humains à part entière. C’est tout et c’est bien tout autre chose que ‘l’ascension inexorable de la gent féminine…

Comments are closed.