Accueil Espace Bouddhiste Ecologie Enquête : quelle est la Qualité de l’Eau en France ?

Enquête : quelle est la Qualité de l’Eau en France ?

4
0

QUELLE EST LA QUALITÉ DE L’EAU EN FRANCE?


28.03.2008

eau.jpgSelon une étude de la DRESS, la proportion de la population alimentée par de l’eau non conforme au cours de l’année pour les paramètres microbiologiques a diminué de 3,9% entre 2000 (8,8 %) et 2006 (4,4%).

Cette tendance à l’amélioration semble durable et traduit les efforts faits par les responsables de la distribution d’eau et les services de l’État pour améliorer la qualité de l’eau de la distribution publique.

S’agissant des pesticides la population alimentée par l’eau au moins une fois non conforme a diminué de 43% entre 2003 et 2006. La proportion de personnes concernée en 2003 était de 9% contre 5,14 % en 2006.

Proportion de la population alimentée par de l’eau non conforme pour les paramètres microbiologiques estimée par le rapport de la population ayant été alimentée par de l’eau non conforme pour les paramètres microbiologiques sur la population alimentée par de l’eau ayant fait l’objet d’un contrôle sanitaire : Au cours de l’année 2006, 4,4 % de la population a été alimentée par de l’eau du réseau public ayant été non conforme pour les paramètres microbiologiques.

Les zones géographiques où la qualité de l’eau ne respectait pas le plus souvent les limites de qualité microbiologiques correspondaient à celles où les réseaux d’adduction étaient les plus nombreux et desservaient peu de population (zones de montagne, zones rurales). Ainsi, 99,8% des prélèvements étaient conformes pour les unités de distribution (UDI) de plus de 50000 habitants contre 87,5% pour les UDI de moins de 500 habitants.

Proportion de la population alimentée par de l’eau non conforme pour les pesticides estimée à partir des informations fournies par les DDASS : Au cours de l’année 2006, 5,14% de la population a été alimentée par de l’eau au moins une fois non conforme pour les paramètres pesticides.

Les concentrations élevées et durables en pesticides dans les eaux ont nécessité de restreindre les usages alimentaires de l’eau de la distribution publique pour 111 000 personnes (0,18 % de la population française) au cours de l’année 2006. Les zones concernées par ce type de restriction étaient situées dans le bassin parisien et le quart Nord-Est de la France.

L’objectif de la loi de santé publique est de diminuer par deux en 2008 le pourcentage de la population alimentée par une eau de distribution publique dont les limites de qualité ne sont pas respectées pour les paramètres microbiologiques et pesticides.

La directive européenne n° 98/83/CE du 3 novembre 1998 relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine a fixé des limites de qualité pour une quarantaine de paramètres.

Pour les paramètres microbiologiques et pesticides les limites de qualité sont les suivantes :

– les germes indicateurs de contamination fécale Escherichia coli et entérocoques doivent être absents dans un échantillon de 100 ml d’eau prélevée;

– les substances individualisées de pesticides ne doivent pas être présentes à une concentration supérieure à 0,1 μg/L.

Ce sont ces valeurs qui figurent dans le code de la santé publique. Le suivi des indicateurs microbiologiques et pesticides se justifie ainsi :

– la bonne qualité microbiologique des eaux d’alimentation est essentielle afin de limiter l’apparition de pathologies telles que les gastro-entérites (risque à court terme);

– la présence de pesticides dans l’eau potable donne des indicateurs pertinents de la dégradation des ressources en eau.


Par Pierre Melquiot

Source : www.Actualités-News-Environnement.com

Previous articleIdée Lecture – Les Signes de la Fin des Temps : Actes du Colloque « Islam-Dharma »
Next articlePeut-on être bouddhiste et adepte d’une autre religion ?