Accueil Espace Bouddhiste Culture La Mosquée de Médine: Deuxième haut lieu musulman.

La Mosquée de Médine: Deuxième haut lieu musulman.

6
0

LA MOSQUEE DE MEDINE

mosquee.jpg


Médine est la seconde ville sainte de l’Islam. C’est là qu’ont été établis les bases et les préceptes de la société musulmane. La ville n’est pas sacrée comme la Mecque, mais il y règne un niveau spirituel extrèmement élevé. Les lois islamiques y sont totalement respectées et appliquées. Pour ces raisons et pour conserver la pureté religieuse du site, les infidèles y sont interdits.


La traduction de mosquée est: « poser le front à terre », rappel d’un lieu dans lequel on se prosterne devant Dieu.D’où sa place prédominante à Médine. Depuis sa création, l’édifice a été l’objet de nombreuses reconstructions et améliorations.


Elle a été construite lors de l’Hégire (émigration) de Mahomet et de ses disciples depuis la Mecque juqu’à Medine, en 622. On dit que le lieu même où fut posée la première pierre correspond à l’endroit où fut faite la première prière du vendredi. La mosquée originale fut édifiée par Mahomet et renferme aujourd’hui son tombeau. Elle est considérée comme la mosquée du Prophète.

Les musulmans n’ont eu de cesse d’améliorer et d’agrandir la mosquée.

Dès l’époque Omayyade, elle est développée. On y introduit de nouveaux éléments, tant architecturaux que décoratifs. Terrasses et minarets apparaissent. Le minaret est une tour depuis laquelle est fait l’appel à la prière. Son nombre est limité à six afin de ne pas dépasser les sept minarets érigés à la Mecque. On construit également un mihrab creux dans le mur de la qibla. Un mihrab est une niche, souvent décorée, qui indique la direction de la ka’ ba ( la Mecque), et vers laquelle se tournent les musulmans pour prier.

Au 8ème siècle, durant la période Abbasside, la mosquée est encore étendue. Les plus importantes rénovations ont eu lieu sous le règne des mamelouks.

En 1813, un nouveau dôme, couvert de plomb et teint en vert, est construit. En 1951, nouvelle extension mais surtout restauration importante car la mosquée donne des signes de fatigue face à l’affluence des pélerins. En 1985, de nouveaux travaux sont entrepris et la superficie encore accrue.

Aujourd’hui, la mosquée de Médine est un édifice de 160.000m2 et elle accueille jusqu’à 250.000 fidèles.


Masjid al- Nabawi, nom de la mosquée de Médine, est la deuxième mosquée la plus sainte de l’Islam après Masjid al- Haram (La Mecque). la mosquée d’Al- Aqsa, située à côté du Dôme du Rocher à Jérusalem est le troisième lieu saint.


BUDDHACHANNEL -Série Architecture et Spiritualité

Laetitia Adeline pour www.buddhachannel.tv

Previous articleLa Communauté internationale baha’ie – sur l’environnement
Next articleJack Kornfield – Compassion et Pardon