Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Résurrection, Réincarnation : le regard des chamans

Résurrection, Réincarnation : le regard des chamans

21
0

Le voir des chamans organise le monde en étages qui ne sont qu’une métaphore de l’indescriptible. Ils utilisent des images descriptives du monde qu’ils explorent. Les Hindouiste parlent de « Chakras » ; je vais aussi utiliser ce terme « Chakra ». En chamanisme, Résurrection et Réincarnation ne sont qu’un procédé de langage, une désignation d’un état d’exister. Ils disent que l’origine de tous les êtres vivants est dans ce qu’ils nomment : « Éonsphère » ; c’est valable aussi pour l’infinitésimale unicellulaire.

paysage54.jpg

Lorsque l’enfant parait, c’est-à-dire à l’instant où son corps prend sa première prise d’air, il arrive simultanément dans ce que les chamans nomment la « Géosphère » et la « Biosphère ». A ce moment là, la plus part de ses cellules paranormales sont détruites et il oublie son origine. Ce n’est pas parce qu’il ne s’en souvient pas, que son « Corps de Lumière » est détruit. Il n’est qu’un véhicule en bon état de fonctionnement, mais en attente dans un garage. Votre « Corps de Lumière » est totalement présent au-delà de votre « Huitième Chakra », là où évolue votre « Corps de Rêve » et seulement à partir de votre « Neuvième Chakra » là où évolue votre « Corps de Causal ». Jusqu’à l’âge de sept ans, la « Psychosphère », comme la « Noosphère » du petit enfant évolue de par ses circonstances familiales, sociales et géographiques, ainsi que l’éducation qu’il reçoit ; voire sa capacité d’utiliser la mémoire génétique formées dans les milliards d’années d’existence de la création. Ici, le terme Réincarnation désigne le capital dont dispose cet enfant et comment il l’utilise.

Le terme Résurrection, concerne sa capacité de ne pas oublier qu’il vient de l’ »Éonsphère » et qu’il peut y revenir consciemment. Certaines personnes ont cette capacité, se matérialiser avec leur « Corps de Lumière » ; cela étant rare, l’imaginaire collectif considéra que ce n’était possible que pour les dieux, les saints ou tout autre personnage venant d’un autre monde. De nombreuses traditions Amérindiennes parlent de simples humains qui apparaissent ainsi, ils ne les divinisent pas pour autant. D’autres diront que ces personnes sont conçues par une femme humaine fécondée par un dieu ou d’une déesse qui s’accouple avec un homme. Le chaman considère que ce n’est qu’un processus de retour conscient. Ils disent : savoir d’où on vient permet d’y retourner.
La « Géosphère » est constituée par toute la matière solide, la Terre, ainsi que tout l’univers matériel. La « Géosphère » comporte les différentes couches de la Terre jusqu’au magma et également les vibrations du magma électromagnétique. Au niveau du corps humain, la « Géosphère » est constituée par vos os, votre chair, vos muscles et votre système nerveux par lesquels vous faites également partie de l’unité matérielle de l’univers.

La « Biosphère » se trouve à la surface de la Terre. Bio signifie la vie et la « Biosphère » se divisent en trois groupes : la reproduction, le processus de croissance et le décès ; la naissance, la vie et la mort. Les cellules appartiennent à la « Biosphère » et au niveau premier des cellules se trouvent les unicellulaires qui vivent dans la mer. Nous appartenons à la biosphère parce que nous sommes aussi des êtres constitués de cellules. Vous pouvez entrer dans cette perception à travers vos méridiens. Ce sont vos méridiens qui établissent la liaison avec le causal, nommé aussi plan du divin. Scientifiquement, la localisation des méridiens n’est pas vraiment démontrée mais, depuis des siècles, les chamans, les yogis et les mystiques les utilisent. Ici, vous devenez conscients de la manière dont la nature fonctionne. Pour le comprendre allongez-vous paisiblement et sans crainte ; posez votre main gauche sur votre ventre au niveau de votre « Hara », votre « Deuxième Chakra », et votre main sur votre cœur.

Soyez dans cette expérience profondément jusqu’à vous percevoir vous-mêmes comme un arbre. Descendez jusqu’à ses racines, étirez-vous jusqu’à sentir ses branches. Vous prenez alors contact avec la sphère de conscience végétative, la Biosphère. Les racines d’un arbre ou d’une plante représentent naturellement symboliquement l’endroit où la nourriture est pompée dans le sol, puis transportée vers le haut. Après la perception des racines, suivez le cheminement de la sève dans la racine. Expérimentez comment cette sève est aspirée vers le haut par la force vitale ! Ce mouvement d’aspiration commence dans le corps humain par les sphincters, la partie inférieure de votre Chakra Racine, centre énergétique qui est dans la région de l’anus.
Avec la perception de la « Biosphère », vous entrez en contact avec votre passé génétique parce qu’elle agit au niveau physique, psychologique et spirituel.

La sphère psychologique est constituée par vos réactions émotionnelles et spirituelles. Cette « Psychosphère » fonctionne non seulement pour les humains mais aussi pour les animaux et les plantes ; eux aussi réagissent aux circonstances. Par exemple le tournesol et la plupart des plantes se tournent vers la lumière et le Soleil. La psyché concerne la situation affective dans laquelle se trouve une personne. Cela peut se percevoir par la couleur et la musique qui provoque une ambiance psychique particulière. Au fur et à mesure qu’une couleur devient plus claire, le niveau du vécu s’élève et quand la couleur devient plus foncée, le niveau s’approfondit ; cela se vie aussi entre les personnes. Par le passé génétique, vous avez déjà pris contact avec tous les types de caractère ou avec la plupart d’entre eux. Le comportement psychologique d’un animal c’est aussi en vous : par exemple celui du dauphin ou du tigre. Lorsque vous êtes fortement reliés à cet animal, vous savez s’il s’agit du tigre d’un jardin zoologique ou de celui du désert.

C’est pourquoi des prêtres et des chamans d’anciennes traditions sud-américaines s’identifiaient avec le puma ou le jaguar. Ils pouvaient ainsi éveiller cette force en eux physiquement, mais aussi prendre la force psychique de cet animal à travers la « psychosphère ».
La « Noosphère » est la sphère de l’intelligence, celle des cellules cérébrales, donc de la pensée. Il y a différentes manières de penser, en images ou en chiffres. Si vous pensez à quelque chose, essayez de percevoir quelle idée, image sonore ou représentation olfactive surgit en vous à partir de votre Troisième œil. Par exemple : pensez à une peau d’ours, sentez mentalement que vous la caressez sans la caresser réellement : c’est cela, la « Noosphère ». Les cellules cérébrales sont en connexion avec vos cinq sens et vo sens travaillent au niveau de vos sentiments ainsi qu’au niveau de l’esprit. Certaines personnes pensent émotionnellement tandis que d’autres pensent plus intellectuellement. Tout a une structure, exactement comme en mathématique. Vous pourriez vous déplacer librement dans l’espace autour de vous sans utiliser une règle, c’est en vous. Lorsque les scientifiques étudient une autre civilisation, ils font automatiquement appel à une autre structure mentale et là, le chamanisme peut aider parce que le chamanisme comprend l’art de franchir l’obstacle représenté par toutes ces différences de structures de pensée. Le chaman peut s’adapter à d’autres structures mentales, mêmes extraterrestres, en y pénétrant lui-même totalement.

Certaines personnes vivent exclusivement en suivant une seule structure de pensée déterminée ; elles ne sont absolument pas ouvertes à l’idée qu’il puisse exister d’autres formes de pensée. Votre structure mentale vous permet de vous adapter, vous l’utilisez pour vous retrouver dans l’espace ; savoir dans quel but vous vous dirigez et évitez d’être troublé ou désorienté dans le chaos. Vous pouvez développer vos facultés de penser à l’infini. Par cet élargissement, atteindre un point où tout semble fort compliqué, mais, à un certain moment, vous aboutissez à l’effet contraire et les choses deviennent toujours de plus en plus simples, jusqu’à être d’une simplicité universelle. Là commence une expansion de la conscience humaine et dès ce moment votre compréhension s’élargit.
L' »Éonsphère » est composée de matière ou d’énergie consciente d’elle-même à partir de laquelle vous pouvez tout faire. Vous êtes dans cette énergie lorsque vous allez au-delà du son Primordial, un domaine du silence et du vide. Les chamans, les mystiques et les méditants donnent un nom à cette sphère la désignent souvent comme l’indescriptible ou l’indicible. Ils disent : la « Sphère de Lumière Blanche vivante » consciente d’elle-même. Ce n’est pas seulement de l’énergie, ce sont aussi des personnes qui agissent à tous les niveaux de la création, au niveau matériel, psychologique et spirituel. Dans cette sphère, le temps n’existe plus ; vous auriez peut-être l’impression d’y être restés pendant des heures, mais en réalité ce n’était peut-être qu’une seconde; l’important n’est pas là.

Il est par contre essentiel de savoir quand il est temps pour vous d’en repartir. L' »Éonsphère » est immatérielle, « Aspatiale » et intemporelle. C’est vraiment une autre réalité, une autre conscience. Lorsque vous êtes là, vous êtes conscients de votre propre relativité sans avoir ni complexe d’infériorité, ni orgueil. Cela donne une modestie naturelle qui n’est pas quelque chose de moral, c’est une manière de grandir davantage. Votre présence dans l' »Éonsphère » ne consiste pas seulement à voir cette sphère, vous êtes totalement pris dans sa vibration. Pour y arriver, vous êtes d’abord propulsés à une vitesse vertigineuse à travers un tunnel noir au bout duquel vous attend une vallée de lumière blanche. Cela ne crée pas d’anxiété et ce n’est pas pénible. Le plus important est de tout laisser se produire, simplement se produire, donc lâcher votre volonté ou vous limiter uniquement à un souhait. Autrement vous pourriez, par autosuggestion, penser que vous perdez la raison et alors, l' »Éonsphère » devient une fausse réalité et une illusion. Dans l' »Éonsphère », toutes les choses sont crées, du plus petit insecte jusqu’au système galactique dans son intégralité. Tous sont également importants. Tout a la même valeur parce que toute chose est issue de la même énergie créatrice de vie et consciente d’elle-même.


Flora Desondes

EBOOK Joska Soos et les contenus du Temps

Previous article‘Le Culte solaire’ de Björn Ulbrich
Next articleInde — Un village au milieu du Baghel Khand