Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Que penser de la réincarnation dans une vision catholique ?

Que penser de la réincarnation dans une vision catholique ?

19
0

Que penser de la réincarnation ?

Ce mot de  » réincarnation  » vient de l’univers oriental, plus précisément l’hindouisme et le bouddhisme. Il est une manière de répondre au mystère du mal et de la mort. La réincarnation est la croyance que chaque personne peut revivre plusieurs fois, dans des vies successives, et cela jusqu’à la délivrance finale où il n’y a plus ni désir ni souffrance.

croix5454.jpg

Dans ces deux religions orientales citées, la réincarnation a un aspect tragique : qui s’est mal conduit, se réincarne en une condition sociale inférieure, qui s’est conduit avec sagesse et droiture se réincarne en une condition plus élevée.La réincarnation est aujourd’hui séduisante à bien des égards : ne pouvant en une vie réaliser tous les projets, n’est-il pas agréable de croire qu’on pourra les réaliser en d’autres vies ! Si présentement la vie n’est pas satisfaisante, n’est-il pas consolant de croire que la suivante sera plus prometteuse ! De même, qui peut prétendre être parfait en humanité en une seule vie ? Passer par plusieurs étapes, de vie en vie, semble plus réaliste car on tire toujours profit, en général, de ses erreurs et de ses échecs !…

La réincarnation pose des questions philosophiques et religieuses. Que devient la conscience humaine quand elle passe d’un individu à l’autre ? Aller de vie en vie jusqu’à la fin des désirs, jusqu’à éteindre toute volonté humaine propre, n’est-ce pas nier par le fait même la condition de l’individu qui existe d’abord dans l’affirmation libre de pourvoir dire  » je  » ? La réincarnation n’existe pas dans les grandes religions monothéistes (qui croient en un Dieu unique) : Judaïsme, Christianisme, Islam.

Chacune de ces religions pense que la personne humaine est à l’image de Dieu et que sa destinée est personnelle et unique. C’est la reconnaissance de la responsabilité de l’être humain devant sa vie et devant l’exercice de sa liberté.C’est pourquoi le chrétien ne peut pas adhérer à la réincarnation. Sa foi, c’est la résurrection : la libération définitive et totale du mal et de la mort. Dieu nous sauve une fois pour toutes, gratuitement, sans attendre que nous ayons atteint la perfection par nos propres forces. Dieu n’a pas besoin de s’y reprendre à plusieurs fois. La mort et la résurrection de Jésus, premier de tous les être humains, nous ouvre pleinement à la vie de Dieu.

Diocèse de Valence

Débat :

Comment un bouddhiste ou hindouiste peut percevoir la réincarnation ?

Previous articleLes Aspects spirituels du Jeûne du Mois de Ramadan d’après l’Ihyâ’ de Ghazâlî
Next articleRenforcez vos défenses alimentaires en mangeant !