Accueil Espace Bouddhiste Ecologie Logement alternatif : la yourte, ou comment respecter l’environnement à coût réduit.

Logement alternatif : la yourte, ou comment respecter l’environnement à coût réduit.

16
0

Qu’est-ce qu’une yourte exactement? Tente circulaire en feutre d’origine mongole, la yourte est à l’origine une habitation nomade, conçue pour résister au rude climat des steppes mongoliennes. Aujourd’hui exportée en France, elle a subie quelques modifications pour s’adapter à notre climat plus doux et est particulièrement prisée pour ses qualités environnementales.

Si l’extérieur de la yourte paraît original en comparaison avec ce qu’il est possible de trouver dans nos régions, l’intérieur, en revanche reste classique. Les yourtes habitées en France disposent de tout le confort moderne : électricité, eau courante, chauffage…

Ce qui change avec la yourte, c’est qu’elle bénéficie de la norme haute qualité environnementale, elle ne comporte ni pierre ni béton dans sa construction, et son installation est très rapide : 3 jours en moyenne. Elle est démontable, et permet donc de pouvoir être nomade. Elle est également très compétitive en comparaison avec les autres types d’habitat : les prix oscillant entre 5000€ pour une tente de 35 m² et 75000€ pour une yourte toute équipée de 75 m².

Yourte
Yourte

Au niveau de l’installation toutefois, la yourte obéit à certaines contraintes qui rendent son installation parfois problématique. Son isolation phonique est différente de celle d’une maison traditionnelle, le son n’est pas isolé mais alourdi, il faut donc en tenir rigueur dans le choix de l’emplacement de la yourte. D’autre part, l’humidité contraint à installer la tente sur pilotis. Enfin, si la yourte résiste particulièrement bien aux vents (jusqu’à 160 km/h), les parties ouvrantes de la yourtes ne doivent pas être exposées aux vents dominants.

En matière de chauffage, la yourte a une faible inertie thermique, c’est-à-dire qu’elle réagit rapidement aux changements de température. Il faut donc prévoir un chauffage capable de faire monter rapidement la température (le pœle à bois est souvent utilisé), il faut également savoir, que pendant la saison chaude, la yourte va se réchauffer plus vite qu’un pavillon.

Concernant la législation, la yourte étant une tente, elle n’est pas soumise à la législation sur les résidences mobiles. La yourte est considérée juridiquement comme habitation légère de loisir et est donc soumise à un régime spécifique: si sa superficie au sol dépasse les 35 m² et qu’elle dispose d’un bloc cuisine et sanitaires, le permis de construire est obligatoire, dans les autres cas, une déclaration préalable en mairie suffit.

A l’heure actuelle, le département de la Creuse semble être le plus favorable à l’installation de yourtes.

Pour finir, voici une vidéo tiré de Libération.fr, présentant une famille ayant choisi de vivre en yourte et leur projet de vie.

Thomas PRADO pour www.buddhachannel.tv

Previous articleZem — Le cuisinier
Next articleDon d’organes — L’avis de l’Eglise Catholique