Accueil Espace Bouddhiste Humour Zem — Le cuisinier

Zem — Le cuisinier

7
0

« Dans un grand monastère tel que le vôtre, dit Dōgen, il y a certainement d’autres moines qui peuvent préparer le repas. – Je suis vieux, répondit-il, et je suis tenzo. C’est la pratique de mes vieux jours. Comment pourrais-je laisser à d’autres ce que je dois faire ? – Vénérable moine, répondit Dōgen, pourquoi une personne âgée comme vous devrait-elle faire ce travail si éprouvant au lieu de lire et d’étudier les sutras ? » Le moine éclata de rire et dit : « Jeune ami venu de l’étranger, vous semblez bien ignorant de ce que signifient la pratique et l’enseignement du bouddhisme ! »


Par Zem

Previous articleLa vie de Siddhârta vu par le manga
Next articleLogement alternatif : la yourte, ou comment respecter l’environnement à coût réduit.