Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Vidéo — Les Soufis d’Afghanistan d’Arnaud Desjardins

Vidéo — Les Soufis d’Afghanistan d’Arnaud Desjardins

4
0

24.02.2009

Arnaud Desjardins (18 juin 1925 – ) était réalisateur à l’ORTF de 1952 à 1974 et est l’un des premiers occidentaux à faire découvrir aux Français, au travers de documents télévisés, quelques grandes traditions spirituelles méconnues des Européens : l’hindouisme, le bouddhisme tibétain, le zen et le soufisme (mystique de l’Islam) d’Afghanistan.. Voir l’extrait d’un documentaire exceptionnel sur les soufis d’Afghanistan…

« Ces films réalisés en 1973, sont des documents inespérés sur ce que fut la culture traditionnelle de l’Islam en Afghanistan, avant que ce pays ne connaisse les désastres des luttes idéologiques et de la guerre civile. Mais ils représentent aussi, pour une sensibilité de Musulman, bien plus que cela. D’abord, un témoignage objectif et respectueux, fait par un réalisateur occidental, d’aspects profonds et essentiels de la culture spirituelle de l’Islam.

Cette culture là, qui constitue la trame intérieure, l’âme vivante, des sociétés musulmanes traditionnelles, reste malgré son importance primordiale quasiment non connue et non perçue en Occident. La présence sur la pellicule de ces grands maîtres est, à elle seule, une chose profondément émouvante. Je crois qu’il s’agit là de documents uniques et exceptionnels, aussi bien pour les pays islamiques que pour l’Occident.Il me semble important et nécessaire par les temps qui courent, que ces films puissent connaître une très large diffusion. Un public occidental aurait à découvrir, au-delà des aspects aberrants des idéologies politico-religieuses de l’Islamisme récent, une réalité autrement plus profonde et plus authentique de la tradition séculaire de l’Islam.

Un public musulman pourrait avoir beaucoup à apprendre, à travers un témoignage d’une qualité et d’une transparence extraordinaires, sur ses propres tradition et culture. Ils peuvent être, à mon avis, un élément essentiel permettant une bonne compréhension par de jeunes musulmans de leur tradition, au-delà des mirages de l’intégrisme. » Faouzi Skali

Faouzi Skali est anthropologue, écrivain et spécialiste du soufisme. Il est le directeur général des Rencontres et du Festival de Musiques sacrées du Monde qui se tient chaque année à Fès (Maroc).

  • Blog ’Arnaud Desjardin


Source : www.emarrakech.info

Previous articleInterview — Geshe Lobzang Samtan en Conférence à Grenoble
Next articleChine — Trois Personnes s’immolent par le Feu à Pékin