Accueil Espace Bouddhiste Ecologie Cambodge — Main basse sur les Ressources pétrolières

Cambodge — Main basse sur les Ressources pétrolières

26
0

05.02.2009

« La même élite politique qui a pillé les ressources forestières du pays a pris maintenant le contrôle de la richesse minière et pétrolière. A moins que cela ne change, il y a un vrai risque de manquer une occasion de sortir une génération entière de la pauvreté. »

L’ONG environnementaliste britannique Global Witness, infatigable dénonciatrice de l’incurie du gouvernement cambodgien au point d’avoir été chassé du pays il y a quelques années, repasse à l’attaque avec un rapport intitulé « Country for sale » [Pays à vendre], publié le 5 février. En substance, l’ONG accuse des dirigeants politiques corrompus de s’être accaparés les ressources pétrolières et minières prometteuses tandis que la communauté internationale ferme complaisamment les yeux, explique le South China Morning Post.

L’étude estime que 45 % de la surface totale du pays a été cédée à des intérêts privés, dont 75 sociétés impliquées dans des activités d’extraction. Or ces concessions sont octroyées dans la plus grande opacité « à travers l’Autorité nationale du pétrole, constitutionnellement douteuse puisque non soumise au contrôle parlementaire. Elle est en revanche sous la tutelle directe du Premier ministre Hun Sen », note le South China Morning Post.

Des traces de pétrole et de gaz ont été découvertes en 2005 au large des côtes cambodgiennes dans le golfe de Thaïlande par le géant américain Chevron. La production pourrait commencer en 2011 et rapporter alors 1 milliard de dollars annuellement, de quoi, pour le Cambodge, si ces ressources étaient convenablement gérées, se dispenser de l’aide internationale.


Source : www.courrierinternational.com

Previous articleLe Bellicisme des Moines bouddhistes sri-lankais contre le Séparatisme tamoul
Next articleLa Lettre à un Ami de Nagarjuna par Droupla Tcheuny