Accueil Actus Journées de Ferveur à la Pagode vietnamienne Hông Hien de Fréjus

Journées de Ferveur à la Pagode vietnamienne Hông Hien de Fréjus

17
0

JOURNÉES DE FERVEUR A LA PAGODE VIETNAMIENNE


01.08.2008

Des dragons, des pétarades, des défilés… Il n’était pas question, hier matin de carnaval.

nm-photo-213080.jpg

Le patriarche de l’Ordre mondial du Sangha, Thich-Tâm-Châu, a inauguré le temple-jardin culturel du Vietnam (ci-dessus). Ci-dessous : la parade des dragons, symboles de pouvoir. Photo : Rodolphe Goupil

Bien loin de là.

À la Pagode Hông-Hien de Fréjus, la plus ancienne d’Europe, on célébrait un anniversaire et une création.

Réunis autour du Patriarche de l’Ordre mondial du Sangha bouddhique Vietnamien, des centaines de fidèles ont célébré les 91 ans d’existence du lieu de culte fréjusien.

Parallèlement, ils ont aussi inauguré le tout nouveau temple-jardin culturel, également l’un des premiers d’Europe.

Une véritable dévotion

Au-delà du caractère éminemment religieux de la manifestation, cette invitation à la Pagode fréjusienne est un véritable dépaysement.

Mains jointes, sourires de rigueur, mots de bienvenue, les responsables du lieu nous accueillent avec chaleur et amitié.

Sans prosélytisme, ils nous présentent leur religion celle du Sangha du Bouddhisme vietnamien. Mais nous invitent surtout à partager ce moment rare pour tous ces fidèles.

Car, aujourd’hui, le patriarche, Thich-Tâm-Châu a une nouvelle fois, fait le déplacement depuis le Canada.

Ce n’est plus de l’admiration mais une véritable dévotion qui s’empare des centaines de fidèles rassemblés sur le plateau Galliéni.

à chaque religion ses Saints- Hommes.

Le vénérable patriarche en est un exemple indiscutable.

Entouré de ses plus fidèles disciples, il conduit la Sangha jusqu’au nouveau temple-jardin culturel érigé il y a quelques semaines.

Précédée des dragons, symboles de pouvoir, la Sangha se dirige vers ce nouveau lieu de culte entre les « drapeaux » représentant les « blasons » des anciens rois vietnamiens.

« Elle est en fait constituée des dignitaires, des bonzes et des nonnes de notre religion. Elle poursuit le chemin de Bouddha », nous explique l’un des responsables de la Pagode Bouddhique.

Le ruban est coupé. La Pagode de Fréjus vient, une nouvelle fois, d’accueillir un lieu de culte. Magnifique avec ses statues monumentales dont celle du premier roi de la dynastie qui a forgé cette culture amplement reconnue.

Fréjus en est désormais son écrin. En toute sérénité.


Par M.v.

Source : www.varmatin.com

Previous articleSi l’UNESCO osait faire du Tibet un Patrimoine mondial…
Next articleVénérable Mogchok Rinpoché – Un Projet éducatif pour le Tibet