Accueil Espace Bouddhiste Bouddhisme Inde – Renaissance de Kushok Bakula Rinpoche au Ladakh

Inde – Renaissance de Kushok Bakula Rinpoche au Ladakh

19
3

RENAISSANCE DE KUSHOK BAKULA RINPOCHE AU LADAKH [[Traduit de l’Anglais par Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv ]]


27.03.2008

LADAKH, Inde – Un garçon âgé de deux ans, Thubstan Nawang a été identifié comme la réincarnation du saint bouddhiste indien Kushok Bakula Rinpoche.

Bakula_Rinpoche.jpg<< Un garçon de 2 ans, Thubstan Nawang, a été identifié comme la réincarnation d'un des moines bouddhistes indiens vénérés, Kushok Bakula Rinpoche (photo)

Nawang qui a été identifié comme la réincarnation de Bakula, est originaire du village de Kiager dans la vallée Nubra au Ladakh.

Le Dalai Lama avec une équipe d’érudits du Ladakh a désigné Nawang comme la réincarnation de Bakula.

« La réincarnation de Bakula a été confirmée par sa Sainteté le Dalai Lama. Lorsqu’elle a eu lieu dans la vallée de Nubra, les moines du monastère de Spituk, surtout les membres âgés et les foules étaient bouleversés. Ces derniers ont exprimé le désir de voir l’élu, mais le monastère a des règles leur imposant de remplir des formalités religieuses avant de pouvoir voir l’enfant béni.  » explique le Vén. Hupstan Paldan, érudit bouddhiste.

Nawang est né de Dorje Tsering et Sonam Dolma. Son père est dans l’armée, et sa mère s’occupe de l’exploitation agricole familiale.

On dit que la mère aurait rêvé de son enfant désigné comme étant Bakula.

Trop jeune, le garçon sera intégré à l’ordre monastique, où il sera formé en premier lieu à la vie monastique.

Lorsqu’il sera adulte, il prendra officiellement le siège de Bakula au monastère de Spituk, lors d’une cérémonie de couronnement.

Bakula, le plus important lama bouddhiste du Ladakh est considéré comme l’incarnation d’un des 16 arahats du temps du seigneur Bouddha. Il n’est pas seulement connu pour ses services religieux mais est aussi le dirigeant le plus respecté du Ladakh post-indépendance.

Kushok Bakula Rinpoche

Bakula Rinpoche est né le 21 mai 1917 au sein d’une famille noble du Ladakh en Inde. Il a été reconnu par le treizième Dalai Lama, comme la réincarnation de Bakula Arhat – l’un des seize Arhats (disciples directs du Bouddha Sakyamuni).

En tant que dirigeant bouddhiste, il a guidé ses disciples à travers son exemple personnel d’une vie humble de moine célibataire. Il a dédié sa vie aux principes fondamentaux de l’enseignement bouddhiste en s’occupant d’autrui, et en particulier des personnes défavorisées et dans le besoin.

Il était très engagé dans l’aide au défavorisés et les problèmes touchant aux droits des minorités, du Ladakh reculé aux vastes régions des tribus et castes planifiées en Inde. Son soutien, son enthousiasme et sa détermination ont beaucoup aidé le peuple Ladakhi à alimenter sa religion bouddhiste ancienne, dans l’environnement politique controversé de l’état de Jammu et du Cachemire. De par son grand sens de la réalité pratique, il était un esprit éclairant pour le développement de leur mode de vie, grâce à une combinaison d’éducation traditionnelle et moderne. Ce qui lui a valu le titre « d’Architecte du Ladakh Moderne ».

Bien qu’il ne se soit jamais réclamé dirigeant tibétain, une majeure partie de sont travail, dédiée à la mobilisation de soutiens aux réfugiés tibétains au tout début de leur arrivée en Inde, a contribué à faire de lui un vrai dirigeant en pratique. Il était un lama vénéré, et un activiste des droits de l’homme très respecté du peuple tibétain. Pour Sa Sainteté le Dalai Lama, Rinpoche était un ami proche et un compagnon dévoué, défenseur du Dharma de Bouddha.

Bakula Rinpoche est décédé à Delhi en Inde, le 4 novembre 2003.


Par Jigment Angchuk Nubra

Source : ANI News service

Previous articleThailande – Un Moine produit des Fauteuils roulants gratuits
Next articleLes Manifestations emmenées par des Moines montrent l’Existence d’un Activisme bouddhiste

3 Commentaires

  1. Inde – Renaissance de Kushok Bakula Rinpoche au Ladakh
    Bakula est plutôt mal vu au Ladakh et il est loin d’être le plus important lama du ladakh, ceci est faux jusqu’au bout et sa nouvelle incarnation n’a pas été reconnue officiellement par Sa Sainteté le Dalaï-Lama

    • Inde – Renaissance de Kushok Bakula Rinpoche au Ladakh
      Alors,qu’on disent la vérité,pour savoir qui ment.

  2. Inde – Renaissance de Kushok Bakula Rinpoche au Ladakh
    Je voudrais savoir si il y a des réincarnations de moines érudits et vénérés dans d’autre partie du monde,où d’autres pays que l’Asie ?

Comments are closed.