Accueil Actus Premier Centre Bouddhiste en Ouganda

Premier Centre Bouddhiste en Ouganda

6
0

PREMIER CENTRE BOUDDHISTE EN OUGANDA[[ Traduit de l’Anglais par Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv ]]


20/ 11/ 2007



Kampala, Ouganda – Le Centre Bouddhiste d’Ouganda, fondé en 2005, est une initiative majeure au cœur de l’Afrique qui entend bien devenir la première source stable du Dharma en Ouganda.


uganda_buddhist_centre.jpg


Le Centre Bouddhiste d’Ouganda, fondé par le Vénérable Buddharakkhita le 10 avril 2005, a été crée afin d’introduire et de préserver les enseignements de Bouddha dans le contexte de la culture africaine.



Le centre est une initiative importante au cœur de l’Afrique, qui entend bien devenir la première source stable des enseignements originels du Bouddha en Ouganda. Il a pour objectif la création d’un foyer durable dédié à la préservation et la transmission des enseignements de Bouddha, par des maitres vénérables et très respectés établis dans le Dharma, et de continuer à développer un repère de la culture et l’enseignement bouddhiste en Ouganda et en Afrique, en tant qu’ensemble.



Le premier pas vers ses objectifs a été un centre originellement établi et construit dans la ville de Kawempe en 2005. Aujourd’hui, le temple tient un rôle important : les gens s’y réunissent, reçoivent et y pratiquent l’instruction spirituelle, ils y apprennent à méditer, et font du bénévolat dans le cadre d’activités et de projets divers.



Des programmes et cérémonies organisés au Centre sont proposés gratuitement au public, reflétant ainsi son engagement à l’accès universel au Dharma.



Le centre héberge également une statue de Bouddha appelée Bouddha « Mirembe », ce qui signifie Bouddha de la « Paix » dans la langue locale Luganda. Cette statue de laiton pèse 103 kilos. Il s’agit d’une donation d’un groupe de généreux fidèles thaïlandais. La statue pourvue de traits faciaux africains, symbolise l’apport des enseignements pacifiques de Bouddha en Afrique, par le passé, ravagée par les guerres et les conflits politiques.



L’assistance au public et à la communauté



Etant donné que la région avoisinant le temple est principalement constituée de non-bouddhistes, le public visé pour les activités du centre est à la fois bouddhiste et non-Bouddhiste. En effet, alors que nombre d’expatriés et de visiteurs étrangers en Ouganda sont Bouddhistes, les Ougandais familiers avec le Dharma de Bouddha sont relativement peu nombreux.



L’implication de la communauté du Centre bouddhiste d’Ouganda, le dialogue interreligieux ainsi que les événements culturels servent les intérêts et les besoins d’un public large, dont les groupes religieux, l’organisation éducative locale et les visiteurs curieux. Ces derniers sont invités à devenir des membres du centre et à participer à l’une ou à l’ensemble
des activités et programmes.



L’actuel supérieur du centre est le Vénérable Buddharakkhita.



Le contexte



Le centre bouddhiste d’Ouganda a été établi en avril 2005 à Kawempe, en Ouganda, et fonctionnait en tant que location. En février 2006, une nouvelle propriété surplombant le lac Victoria, a été acquise.



Situé sur un flanc de coteau, le Centre Bouddhiste d’Ouganda n’est pas très loin de Kampala (capitale ougandaise) et de l’aéroport international. Jusqu’à présent, le Centre Bouddhiste d’Ouganda dispose :


– D’un temple, actuellement en cours de finition, qui comprend une petite bibliothèque, une salle de lecture, ainsi qu’une chambre simple habitable.
– D’une maison pour les gérants.
– D’installations pour les volontaires, comprenant des sites de camping, des abris de cuisine / de travail.
– De sites de méditation en plein air (assise et marchée) avec vue sur le lac Victoria.
– Ses réalisations ont été soutenues par de généreux donateurs étrangers.



Le future



Parce que l’Ouganda n’est pas un pays bouddhiste, les aides spontanées de la part des autochtones sont rares et lointaines. Et en tant que telles, le principal support financier vient de membres résidant dans des pays comme le Japon, le Brésil, la Thailande, ou les USA.



Les futurs fonds du centre vont (au moins à court terme) nécessiter d’une aide internationale, jusqu’à ce qu’une forte communauté du Bouddhisme ougandais se développe.


– Pour plus d’informations, veuillez visiter www.ugandabuddhistcentre.org



Source : www.BuddhistChannel.tv

Previous articleLes ‘Filles du Bouddha’ s’installent en France !
Next articleEditorial sur la Birmanie