Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Traditions et Rites du Nouvel An Chinois

Traditions et Rites du Nouvel An Chinois

28
0




Le Génie du Foyer



Petards_chinois_icone.jpgLa semaine précédant la fête de la nouvelle année, chaque famille effectue la cérémonie d’adieu au Génie du Foyer. Ce personnage légendaire partira ensuite pour un long périple à travers les étoiles afin de rencontrer l’Empereur de Jade, une divinité céleste. Le Génie lui contera les bonnes et mauvaises actions de la famille au cours de l’année écoulée. Pour obtenir ses faveurs, les familles présentent offrandes et cadeaux alimentaires devant son image placardée dans la cuisine. La coutume veut que le Génie du Foyer reçoive surtout des sucreries en particulier des produits collants afin de l’empêcher d’ouvrir la bouche et ainsi de dire du mal d’eux à l’Empereur de Jade.



La période du Nouvel An chinois dure cinq jours. La veille ainsi que les trois jours qui suivent sont fériés. Dans plusieurs secteurs, la fête dure une semaine entière. Seuls les restaurants et les théâtres restent ouverts afin d’accueillir les familles voulant se réunir. Le pays reprend une activité économique normale au 7ème jour mais l’ambiance festive continue jusqu’à la Fête des Lanternes, au 15ème jour du premier mois de l’année.



Les célébrations du Nouvel An divergent selon les provinces. Seuls certains rites concernent l’ensemble de la communauté chinoise.
D’abord, les pétards. Pas de Nouvel An sans ces petites détonations qui ne cessent quasiment jamais de toute la journée et continuent sur l’ensemble de la semaine festive.

Les maisons sont également les vitrines des coutumes du Nouvel An. La porte d’entrée se voit ornée de deux messages d’espoirs parallèles, rédigés en une calligraphie appliquée, sur ces deux côtés.
Les différents Génies sont bien gâtés eux aussi. Offrandes et présents font partie du rituel. On rend également hommage aux ancêtres décédés et fête l’arrivée du nouveau Génie du Foyer en plaçant son image dans la cuisine.



Le réveillon



Pour les chinois, la fête du Nouvel An représente surtout une excellente occasion de réunir toute la famille pour un festin copieux et jovial.

Le repas comporte un grand nombre de plats notamment à signification symbolique. Sont obligatoirement à la carte : le plat appelé « légumes de la longue année », un met représentant l’intelligence et le « poulet entier » qui doit assurer santé et forme physique à l’ensemble de la famille. Les boulettes de poisson, de crevettes et de viande sont les symboles du succès dans les études.



lai_si.jpgLa fin du repas est aussi soumise à un rituel : la distribution de « l’argent de la chance ». Auparavant, l’argent du Nouvel An était donné sous forme de cent pièces de cuivre liées ensemble, symbolisant l’espoir de vivre jusqu’à cent ans. Aujourd’hui, les adultes donnent, dans des enveloppes rouges – couleur symbolisant la joie dans la tradition – de l’argent aux enfants, censé leur garantir la chance pour la nouvelle année. Pour être en droit de donner une enveloppe, il faut être marié et c’est toujours la génération plus ancienne qui offre à la génération d’après.



Antoine Ginekis pour www.buddhachannel.tv

Previous articleBonne année du Rat de Terre
Next articleEcologique – Quand Andy carbure au Chocolat