Accueil Actus Dalai Lama: les Enjeux de sa Réincarnation

Dalai Lama: les Enjeux de sa Réincarnation

24
0


LE DALAI LAMA PROPOSE UN VOTE A SES FIDELES : DOIT-IL OU NON ETRE REINCARNE? [[Traduit de l’Anglais par Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv]]



Par Jeremy Page



28 novembre 2007



Amritsar, Inde – En réponse au projet chinois de prendre le contrôle de ses réincarnations, le Dalai Lama en est venu à faire deux propositions révolutionnaires – soit renoncer à la réincarnation, soit renaître de son vivant.



Le chef spirituel du Bouddhisme tibétain en exil, a proposé hier un référendum à ses 13 à 14 millions de fidèles à travers le monde – avant sa mort – sur la question de savoir s’il doit se réincarner ou non.



Si la majorité vote contre, il a annoncé qu’il ne sera tout simplement pas réincarné, ce qui mettra fin à une lignée dictée par la tradition depuis la fin du 14ème siècle, lorsqu’un jeune berger fut désigné premier Dalai Lama.



dalai-lama-4.jpg



En revanche si le oui est voté, il a annoncé qu’il pourrait désigner une réincarnation de son vivant, rompant avec la tradition vieille de 600 ans, qui veut que le Dalai Lama se réincarne en un petit garçon, après sa mort.



Ses propositions ne soulèvent pas seulement quelques questions osées d’ordre métaphysique : elles placent aussi les leaders communistes et athéistes de la Chine, dans la position inhabituelle de protecteurs, en ce qu’ils se réclament les garants de la tradition du Bouddhisme tibétain.



Le lauréat du Prix Nobel de la Paix 1989, âgé de 72 ans, affirme être en bonne condition physique. Il a laissé entendre que des discussions détaillées concernant sa succession devaient débuter, et que plusieurs options étaient d’ores et déjà en considération.



Toutefois, il admet que ses propositions ont été décidées dans le but de déjouer les plans de la Chine, consistant à désigner le prochain Dalai Lama pour ensuite reserrer son emprise sur la région himalayenne qu’elle contrôle depuis 1950. « Oui, un référendum, c’est possible », a confié au Times le Dalai Lama, lors d’une conférence interreligieuse à Amritsar, au Nord de l’Inde.



« Lorsque ma condition physique se détériorera et que les préparatifs à ma mort auront été commencés, alors cela arrivera », a t-il dit. « Si l’on en croit mes bilans médicaux réguliers, je pense avoir encore quelques décennies devant moi, il n’y a donc pas d’urgence ».



Conformément à la tradition, le Dalai Lama a depuis toujours été choisi par des moines doyens, chargés d’interpréter les signes de la dernière réincarnation, et de ratisser la région afin de trouver les jeunes candidats à qui ils feront passer une série de tests.



L’actuel Dalai Lama – le 14ème – est né au sein d’une famille de fermiers et a été identifié à l’âge de deux ans après avoir réussi les tests, incluant l’identification du rosaire de son prédécesseur, parmi d’autres. Il s’enfuit du Tibet en 1959 après un soulèvement avorté contre le régime chinois, et vit en Inde depuis lors. De la ville de Dharamsala, au Nord, il y dirige une solide communauté comprenant 200 000 Tibétains en exil.



Le Dalai Lama fait maintenant campagne pour une plus grande autonomie à l’intérieur de la Chine, mais les dirigeants chinois l’accusent de revendiquer l’indépendance pour le Tibet, considéré partie intégrante de leur territoire.



Ces derniers ont tenté de cultiver l’amitié des lamas, mais le 10ème Panchen Lama – la seconde figure la plus importante du Bouddhisme tibétain – se retourne contre eux lors d’un discours prononcé en 1989. Il meurt peu de temps après. Le jeune Lama Karmapa, le troisième dans la hiérarchie, s’enfuit en Inde en 1999.



En août, le gouvernement chinois s’est attribué le droit exclusif d’approuver toutes les réincarnations des lamas tibétains, dans l’une de ses plus fortes avancées dans l’établissement d’un contrôle sur le clergé de la région.



Hier, il a condamné les propositions du Dalai Lama. « La réincarnation du Bouddha vivant est l’unique moyen de succession du Bouddhisme tibétain et il suit un rituel religieux relativement complet et des conventions historiques », explique un communiqué émanant du Ministère des Affaires Etrangères. « La déclaration du Dalai Lama est une violation flagrante de la pratique religieuse et de la procédure historique ».



Le Dalai Lama indique qu’il y a déjà eu un précédent historique d’un lama réincarné de son vivant. Il donne l’exemple d’un de ses professeurs décédé l’année dernière. Il ne dit pas comment le référendum sera conduit, mais précise qu’il devra inclure toute la population de la région himalayenne, la Mongolie et toute région ayant traditionnellement suivi le Bouddhisme tibétain.



Les six millions de Tibétains à l’intérieur de la Chine seront certainement dans l’incapacité de participer, mais il reste encore sept à huit millions de disciples du Bouddhisme tibétain en Inde, au Bhoutan, au Népal, en Mongolie, en Russie et en Occident.



« Si le peuple tibétain, la majorité du peuple tibétain et les personnes concernées n’y voient pas d’inconvénient, alors l’institution du Dalai Lama cessera », a t-il annoncé. Si la majorité vote le maintien de la tradition, il choisira parmi l’une des multiples options de succession, afin de protéger sa lignée de l’interférence chinoise.



L’une d’entre elles consiste à désigner un successeur en dehors du Tibet – probablement un adulte, plus qualifié qu’un petit garçon pour représenter le Tibet sur la scène mondiale. Une autre consisterait à organiser une élection par un groupe de doyens lamas dans l’idée du « collège des cardinaux » chargé d’élire le Pape. Une troisième option serait de permettre une transmission du pouvoir au deuxième lama doyen dans la hiérarchie bouddhiste tibétaine en dehors du Tibet, qui est Sakya Lama, résidant en Inde. Une quatrième option consiste à suivre la méthode traditionnelle.



« Si ma mort survient alors que nous sommes encore réfugiés, alors ma réincarnation viendra logiquement en dehors du Tibet », a t-il expliqué. « Mais le gouvernement chinois peut désigner un autre Dalai Lama. Exactement comme il l’a fait avec l’actuel Panchen Lama… En fait, cela créera encore plus de confusion ».



WHAT THE DALAI LAMA SAID
CE QUE DIT LE DALAI LAMA



On succession plans
Des plans de succession



As early as 1969 I made it clear that [whether] the very institution of the Dalai Lama continue or not, is up to the Tibetan people. So [if] the majority of the Tibetan people should feel the centuries old institution of the Dalai Lama [is] no longer much relevant then the Dalai Lama institution automatically will cease.
Dès 1969 j’ai clairement énoncé que le maintien de l’institution du Dalai Lama ne dépendrait que du peuple tibétain. Ainsi si la majorité du peuple tibétain venait à penser que l’institution centenaire du Dalai Lama n’était plus d’actualité, l’institution du Dalai Lama cessera donc automatiquement.





dalailama4iw.jpgThen there’s no question of succession of Dalai Lama. On the other hand, should the Tibetan people and also some concerned people like the hundreds and thousands of people in the Himalayan range traditionally sharing same Tibetan Buddhism… want to keep this institution, then the question is, if you want to keep this institution, then the succession could be different methods or ways like the Pope’s election among his elder, experienced and respected senior leaders.
Il ne sera alors pas question de succession du Dalai Lama. D’un autre côté, si le peuple tibétain et aussi les concernés, que sont ces centaines de milliers de personnes peuplant la chaîne himalayenne et partageant le même Bouddhisme tibétain… désiraient maintenir cette institution, alors la succession pourrait se décider de plusieurs manières, suivant par exemple la méthode de l’élection du Pape parmi ses aînés, dirigeants expérimentés et respectés.



Then another thing like seniority – that is also a possibility. Another possibility is the previous sort of traditional way – after the death of the person, then search the rebirth. Whether it’s the same person or same being or not, I don’t know. It’s not very important, but some karmic, certain spiritual factors. Someone who can succeed the previous life’s work.
Il y a encore la séniorité – qui est aussi une possibilité. Une autre possibilité serait la précédente manière traditionnelle – après la mort de la personne, il y a la recherche et la renaissance. S’il s’agit de la même personne ou du même être ou non, je ne sais pas. Cà n’est pas très important, contrairement à certains facteurs karmiques et spirituels. Une personne qui peut succéder au travail d’une vie précédente.



Then another thing – in Tibet in the past and even in my generation, there are cases of the person who before death is already choose his or her own reincarnation…
Puis encore autre chose – au Tibet dans le passé et même dans ma génération, il y a des cas de personnes qui avant la mort avaient déjà choisi leur propre réincarnation…



The very purpose of reincarnation is to carry the task which started by previous life, which is not yet accomplished. If my death comes while we are still as refugees then my reincarnation logically will come outside Tibet, who can eventually carry the work which I started.
Le but ultime de la réincarnation est de poursuivre la tâche commencée dans la vie précédente, et qui n’a pas été accomplie. Si ma mort survient alors que nous sommes encore réfugiés, alors ma réincarnation viendra logiquement en dehors du Tibet, et pourra éventuellement continuer la tâche que j’ai commencée.



But meanwhile the Chinese government may appoint another Dalai lama… So like the present Panchen Lama’s case. One is Panchen Lama of Tibetans’ hearts, one is on the official throne. In fact it creates more confusion. So a similar case will happen…
Mais pendant ce temps, le gouvernement chinois peut désigner un autre Dalai Lama… Comme c’est le cas de l’actuel Panchen Lama. L’un est le Panchen Lama élu des cœurs tibétains, l’autre est assis sur le trône officiel. En fait, cela créera plus de confusion. Un cas similaire se produira…



On the timing of the succession
Du moment de cette succession



According to my regular medical checkup, it seems another few decades, I think, are there so no hurry.
Si l’on en croit mes bilans médicaux réguliers, je pense que j’ai encore quelques décennies devant moi, il n’y a donc pas d’urgence.


Anyway occasionally the Tibetan spiritual leaders meet together sometimes, very casually, to talk already, but serious detailed discussion has not yet started.
Quoiqu’il en soit, les dirigeants spirituels tibétains se réunissent parfois, de façon tout à fait informelle, afin d’en parler, mais de sérieuses discussions détaillées n’ont pas encore commencé.



On a referendum
De l’éventualité d’un référendum



If the Tibetan people, the majority of Tibetan people and concerned people feel OK, then the Dalai Lama institution will cease.
Si le peuple tibétain, la majorité du peuple tibétain et les personnes concernées n’y voient pas d’inconvénient, alors l’institution du Dalai Lama cessera.



If the centuries old Dalai Lama institution ceases, the 14th Dalai Lama was not the best one but certainly not the worst one – quite popular Dalai Lama. So if the centuries old institution ceases at such a popular Dalai Lama’s case, I think very good.
Si l’institution séculaire des Dalai Lama venait à cesser, le 14ème Dalai Lama n’aura pas été le plus mais certainement pas le moins – populaire des Dalai Lama. Alors si l’institution séculaire prenait fin sur une affaire aussi populaire du Dalai Lama, je pense que ce serait une bonne chose.



Recent few centuries, the Dalai Lama has become an important part of that, but that does not mean that whole Tibetan Buddhism and Tibetan nation depends on the Dalai lama institution – no. If I die today, some setback for the Tibetan people’s struggle that will happen, but eventually the national struggle of an ancient nation with a rich cultural heritage, therefore the Tibetan spirit, will not go away with my death.
Ces derniers siècles, le Dalai Lama est devenue une part très importante de tout cela, mais cela ne signifie pas que tout le Bouddhisme tibétain et la nation tibétaine dépendent de l’institution du Dalai Lama – non. Si je meurs aujourd’hui, il y aura quelques rechutes dans le combat du peuple tibétain, mais en fin de compte, la lutte nationale d’une nation ancienne doté d’un héritage culturel riche, et donc l’esprit tibétain, ne disparaîtront pas avec ma mort.



REINCARNATION FOR BEGINNERS
LA REINCARNATION EXPLIQUEE AUX DEBUTANTS



Buddhism teaches that the soul is reincarnated as another being – possibly an animal – based on one’s karma, or accumulated actions
Le Bouddhisme enseigne que l’âme est réincarnée dans un autre être – humain ou animal – sur le fondement du karma de la personne, ou d’une accumulation d’actions



Tibetan Buddhism is unusual in its belief that a senior lama can be reincarnated as a young child
Le Bouddhisme tibétain est inhabituel dans sa croyance qu’un lama senior peut se réincarner dans un jeune enfant



Lamas are believed to be reincarnations of those who have reached Nirvana but chosen to return to the mortal world to teach others
On considère que les lamas sont les réincarnations de ceux qui ont atteint le Nirvana. Ils sont élus afin de retourner au monde mortel et transmettre leur enseignement



chenrezig-m.jpg The Dalai Lama is believed to be the reincarnation of Chenrezig, the Bodhisattva of Compassion, and can choose whether to be reincarnated or not
On considère que le Dalai Lama est la réincarnation de Chenrezig, le Bodhisattva de la Compassion, et qu’il peut choisir d’être réincarné ou non



When a Dalai Lama dies, senior monks look for signals about his reincarnation in their own dreams, on his corpse and in the smoke when he is cremated
Lorsqu’un lama meurt, des moines doyens recherchent des signes de sa réincarnation dans leurs propres songes, sur sa dépouille et dans la fumée de sa crémation



They also go to a holy lake to look for a vision or another sign about where to look for the new Dalai Lama
Ils se rendent également à un lac sacré afin d’y rechercher une vision ou un autre indice les dirigeant vers le nouveau Dalai Lama



Source: The Times

dalai-lama-7.jpg

Previous articleL’Incroyable Succès de  » l’Eau Spirituelle « 
Next articleLa bibliothèque de Villiers Le Bel